CONTRIBUTUION : Les SALL affaires

Du statut de simple locataire avant 2000, le Président Macky Sall a réussi l’exploit inouï, pour un acteur politique, d’un pays sous développé, classé parmi les 25 pays les plus pauvres au monde, d’accumuler une immense fortune, en un temps record. Sa déclaration de patrimoine en 2012, adressée au Conseil Constitutionnel, et publiée in extenso au journal officiel constitue un aveu de taille. En effet, l’homme aux "8 milliards de F CFA " n’est ni héritier d’un patrimoine, ni gestionnaire d’une entreprise connue sur la place publique.
Journaliste de profession, puis attaché diplomatique à l’ambassade du Sénégal en Chine (Pékin), son frère Aliou Sall, devenu acteur économique au lendemain de l’élection présidentielle de 2012, est empêtré dans un énorme scandale financier lié aux conditions d’octroi du contrat PETROTIM, et aux modalités de transfert des 60% de TIMIS CORPORATION à KOSMOS ENERGY. L’existence de graves conflits d’intérêts qui entourent cette nébuleuse affaire, dont les montants sont chiffrés à des centaines de milliards de F CFA représentent une perte inestimable pour l’Etat du Sénégal.
Les 12 milliards de FCFA octroyés à l’homme d’affaires, Adama Bictogo en guise d’indemnisation, dans le cadre du funeste "Protocole BICTOGO" au moment où le régime cumule des arriérés pour de nombreuses corporations (enseignants, greffiers, étudiants, professionnels de la santé, etc...) symbolisent le pillage de nos maigres ressources, assimilable à un véritable détournement de deniers publics.
En vérité, Macky Sall et Aliou Sall devraient siéger au premier rang des clients de la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite). Il appartient aux magistrats de prendre toutes leurs responsabilités en tant que garants des libertés des sénégalais, de recouvrer leur pleine et entière indépendance garantie par la Constitution, et de couper définitivement le cordon ombilical qui lie le Parquet à l’Exécutif.
La situation catastrophique du pays, les multiples dérives du régime de Macky Sall, les scandales financiers à n’en plus finir et le désespoir généralisé des sénégalais doivent inciter toutes les composantes de l’opposition à s’unir pour défendre l’intérêt général et le Sénégal.
En ma qualité de Coordonnateur du Front Patriotique pour la Défense de la République de FRANCE, j’invite solennellement toute l’opposition à arrêter les invectives de part et d’autre, et propose l’organisation d’une Conférence Extraordinaire regroupant tous les leaders de partis, en vue de poser les jalons de l’alternance.
Aujourd’hui l’opposition sénégalaise n’a qu’un seul adversaire : Macky Sall et son régime.
Fait à Paris, le 23 juillet 2016
Sidy Fall, Coordonnateur du FPDR France




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES