CONTRIBUTION : Un Peuple- Un But- Une Foi ?

« Chaque génération doit, dans une relative opacité, découvrir sa mission,
la remplir ou la trahir. »

Frantz FANON

Aucun des pays occidentaux dont nous avons copié nos systèmes gouvernementaux et nos institutions républicaines ne compte deux cent partis politiques ! Tout au plus deux à trois grands courants idéologiques et quelques groupes marginaux qui contribuent à l’animation de la vie publique.
La "démocratie", à la sauce africaine, est donc une caricature à usage tropical pour amuser des élites infantilisées par leur fascination du modèle occidental, réduites à copier/coller, sans mémoire ni perspective...
Or, l’Indépendance est d’abord un fait de l’Esprit, une aspiration profonde à construire l’inédit ou, à tout le moins, à rompre avec le passé avec l’ambition de faire mieux que la puissance coloniale. Mieux, voulant dire ici autrement dans tous les sens du terme !
Sous ce rapport, Il est temps pour les élites sénégalaises d’aller au fond des choses, de se parler, de s’écouter par égard pour ce Peuple merveilleux de Foi et de...patience... Lançons un audit non partisan des cinquante-cinq premières années de nos indépendances à partir de critères objectifs, quantifiables et indiscutables : Critique, autocritique, reconstruction d’une ambition collective largement partagée... Regardons froidement les causes profondes du retard de notre pays dans tous les domaines, identifions les causes structurelles et conjoncturelles de notre surplace depuis cinquante et cinq ans :
-  pourquoi notre système éducatif produit-il des chômeurs alors que tout est à construire autour de nous ?
-  Pourquoi nos hôpitaux sont des mouroirs alors que notre faculté de Médecine a produit les meilleurs praticiens du Monde ?
-  Pourquoi notre agriculture est moyenâgeuse alors que nos ingénieurs agronomes sont sortis des meilleures écoles du monde ?
-  Pourquoi nous ne décollons pas alors que nos enfants réussissent partout dans le Monde et dans les secteurs les plus pointus ?
Aborder ces questions, avec l’humilité et la lucidité nécessaires, sans partis pris ni complexes, est le devoir de notre génération ! Dans ce petit pays qu’est le Sénégal nous nous connaissons tous, plus ou moins. Arrêtons de jouer avec les mots pour, une fois pour toutes, changer le destin de notre Peuple. Car, et à l’analyse, les alternances politiques successives sont en deçà du défi qu’il convient de relever pour changer le Sénégal. Ce jeu de chaises anglaises à la, « ôte-toi de là que je m’y mette », flatte certainement les égos surdimensionnés de certains acteurs de la vie publique. Mais point n’est besoin de lire dans le marc pour prédire qu’à cette allure, dans cinquante ans rien n’aura vraiment changé dans les conditions de vie des plus démunis de notre nation. Les ruptures nécessaires pour changer le Sénégal en profondeur, ne sont pas d’ordre plastique. Elles nécessitent un sursaut de grande amplitude, un courage et un sens du sacrifice bien au delà de la normale. Elles convoquent un sens intuitif de l’Histoire pour une génération.
La question centrale est donc la suivante : Serait-il possible de conclure un pacte intergénérationnel autour d’une véritable VISION pour sortir le Peuple sénégalais de la pauvreté, améliorer ses conditions de vie et d’épanouissement, physique et spirituel, dans une sous région apaisée unie et fraternelle ?
Ce serait là le premier jalon de la Renaissance Africaine et notre apport au fondement de l’Unité continentale.
Ce chantier, pharaonique à première vue, serait à la portée d’un leadership fort, pragmatique et éclairé, capable de conduire et de rassembler le plus grand nombre autour d’une véritable ambition de progrès !
Le poète sénégalais Charles Carrère a dit : « la politique est un art mineur. »
Il nous reste à lui démontrer le contraire !

Amadou Tidiane Wone
Ecrivain- Ancien Ministre
Ancien Ambassadeur
woneamadoutidiane.wone@gmail.com



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES