CONTRIBUTION : À propos de la légalité de la modification en cours d’année des taux de la taxe parafiscale dénommée « prélèvement pour le soutien au secteur de l’énergie » (Par Mamadou Abdoulaye SOW )

Par décret n° 2011-161 du 28 janvier 2011, le Gouvernement de l’époque a crée le Fonds spécial de soutien au secteur de l’énergie. Parmi les ressources affectées à ce Fonds spécial figure une taxe parafiscale dénommée Prélèvement de Soutien au secteur de l’Énergie (PSE) et instituée par le décret n° 2011-170 du 3 février 2011.

Le 15 juillet 2011, le Gouvernement a pris le décret n° 2011-1012 du 15 juillet 2011 pour modifier les taux du PSE comme suit :

· Gas oil 20 000 francs CFA par m3

· Supercarburant 15 000 francs CFA par m3

· Essence ordinaire 15 000 francs CFA par m3

· Diesel 15 000 francs CFA la tonne

· Fuel oil 180 15 000 francs CFA la tonne

· Fuel oil 380 15 000 francs CFA la tonne

Comme on le sait, en vertu de l’article 33 de la loi organique n° 2001-09 du 15 octobre 2001 relative aux lois de finances (LOLF), le projet de loi de finances de l’année doit être accompagné d’une annexe explicative qui fait connaitre la liste complète et l’évaluation des taxes parafiscales. Ainsi, sur le fondement de l’article 33 précité, depuis la loi de finances de 2012 jusqu’à la dernière loi de finances de 2016 qui vient d’être votée, l’annexe 6 des lois de finances des années sous revue reconduit les taux de prélèvement ci-dessus du décret n° 2011-1012 du 15 juillet 2011. En somme, les taux de prélèvement donnés à l’annexe 6 de la loi de finances de l’année constituent les taux autorisés par l’Assemblée nationale.

En août 2015, le ministre chargé des Finances, sur le fondement de l’article 2 du décret n° 2011-170 du 3 février 2011, a pris l’arrêté n° 16862 du 27 août 2015 fixant de nouveaux taux du PSE valables du 29 août 2015 au 26 septembre 2015. Ce qui manifestement pose un problème de légalité.

Voici les taux de l’arrêté ministériel susvisé (voir journal officiel n° 6890 du 28/11/2015 : source : http://www.jo.gouv.sn).

· Gas oil 48 929 francs CFA par m3

· Supercarburant 30 712 francs CFA par m3

· Essence ordinaire 33 188 francs CFA par m3

· Diesel 58 146 francs CFA la tonne

· Fuel oil 180 49 369 francs CFA la tonne

· Fuel oil 380 BTS 49 122 francs CFA la tonne

· Fuel oil 380 HTS 48 997 francs CFA la tonne

Pour mémoire, précisons que pour pouvoir modifier les tarifs du PSE, à chaque révision des prix des hydrocarbures raffinés, le Gouvernement a trouvé comme palliatif la technique de l’arrêté ministériel. Ainsi, le 2 septembre 2011, est intervenu le décret n° 2011-1404 qui renvoie à un arrêté du ministre chargé des Finances pour modifier les tarifs du PSE.

En faisant entrer le PSE dans le champ d’application de l’article 6 de la LOLF, le législateur financier n’a pas donné au pouvoir règlementaire la compétence de prendre un arrêté ministériel pour modifier en cours d’année les taux du PSE établis par décret.

Le ministre chargé des Finances peut-il fournir la base légale qui l’autorise à modifier en cours d’année l’autorisation parlementaire, eu égard aux dispositions organiques aux termes desquelles l’établissement des taxes parafiscales résulte d’un décret pris sur le rapport du ministre chargé des Finances et du ministre intéressé ?

Et même dans l’hypothèse d’une compétence donnée par le législateur, en principe lorsque le taux d’une taxe parafiscale est modifié postérieurement à l’autorisation de perception donnée par l’Assemblée nationale pour l’exercice en cours, la taxe établie sur le nouveau taux ne pourra être mise en recouvrement qu’après autorisation accordée dans la plus prochaine loi de finances.

Nous considérons que le Prélèvement de Soutien au secteur de l’Énergie ainsi que d’autres taxes parafiscales, en particulier, la taxe d’usage de la route au profit du Fond d’entretien routier ne sont pas en réalité des taxes parafiscales : elles doivent être transformées en impositions de toutes natures au sens de l’article 67 de la Constitution de 2001 ou à défaut être rangées parmi les affectations de recettes.

Mamadou Abdoulaye SOW Inspecteur principal du Trésor à la retraite Courriel : mamabdousow@yahoo.fr




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES