CLIMAT 2015 : Heurts à Paris en marge de la COP21

A la veille du sommet historique réunissant 150 chefs d’Etat et de gouvernement, la France a appelé à des « compromis », à l’ouverture des discussions au Bourget ce dimanche. Dans la capitale, la police a eu recours au gaz lacrymogène pour contenir plusieurs centaines de manifestants opposés à la COP21. Plus de 200 manifestants ont été interpellés.

« La gestion de notre temps va être essentielle » et « il faudrait que chaque jour nous permette d’avoir des progrès », a déclaré Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères français et qui doit être élu lundi président de la COP21. « Je me permets de compter sur vous pour négocier et bâtir des compromis dès les prochaines heures », a-t-il lancé aux chefs des 195 délégations réunis au Bourget pour une courte séance de travail.

« Si on voulait s’en remettre au pseudo miracle de la dernière nuit, je crains que ce ne soit pas la bonne solution », a prévenu Laurent Fabius, une allusion aux précédentes conférences mondiales sur le climat qui se sont généralement prolongées au-delà du temps imparti. En ouverture de cette réunion, une minute de silence a été observée par les délégations en hommage aux 130 morts des attentats du 13 novembre.

Altercations à Paris et nombreuses interpellations

Plusieurs rassemblements distincts se sont tenus aujourd’hui à Paris malgré l’interdiction de manifester. Certains ont donné lieu à de brefs heurts en milieu d’après-midi sur la place de la République et dans ses environs avec des protestataires dont certains étaient cagoulés. La police dit avoir interpellé 208 personnes, parmi lesquels 174 ont donné lieu à une garde à vue.

Lors de ces heurts, des manifestants ont lancé des chaussures et des bougies, pris à même le sol sur le lieu de mémorial pour les victimes des attentats commis en janvier et novembre.

En début de journée, des manifestations s’étaient déroulées dans le calme en dépit des mesures de précaution prises par le gouvernement, qui avait interdit tout rassemblement durant le week-end et ce lundi comme le permet l’état d’urgence décrété dans la nuit du 13 au 14 novembre.

« Afin d’éviter tout risque supplémentaire » après les attaques qui ont fait 130 morts il y a deux semaines, il avait notamment été décidé d’annuler la tenue d’une marche sur le climat dans les rues de la capitale française. Des défenseurs de la planète ont contourné cette interdiction en formant une chaîne humaine entre les places de la République et de la Nation, sur le trottoir du boulevard Voltaire pour dénoncer « l’état d’urgence climatique ». Cette opération a réuni 4 500 personnes, selon la préfecture de police, et près de 10 000 selon l’association Alternatiba, qui avait appelé avec Attac et Avaaz à ce rassemblement. RFI



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES