CLIMAT 2015 : Heurts à Paris en marge de la COP21

A la veille du sommet historique réunissant 150 chefs d’Etat et de gouvernement, la France a appelé à des « compromis », à l’ouverture des discussions au Bourget ce dimanche. Dans la capitale, la police a eu recours au gaz lacrymogène pour contenir plusieurs centaines de manifestants opposés à la COP21. Plus de 200 manifestants ont été interpellés.

« La gestion de notre temps va être essentielle » et « il faudrait que chaque jour nous permette d’avoir des progrès », a déclaré Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères français et qui doit être élu lundi président de la COP21. « Je me permets de compter sur vous pour négocier et bâtir des compromis dès les prochaines heures », a-t-il lancé aux chefs des 195 délégations réunis au Bourget pour une courte séance de travail.

« Si on voulait s’en remettre au pseudo miracle de la dernière nuit, je crains que ce ne soit pas la bonne solution », a prévenu Laurent Fabius, une allusion aux précédentes conférences mondiales sur le climat qui se sont généralement prolongées au-delà du temps imparti. En ouverture de cette réunion, une minute de silence a été observée par les délégations en hommage aux 130 morts des attentats du 13 novembre.

Altercations à Paris et nombreuses interpellations

Plusieurs rassemblements distincts se sont tenus aujourd’hui à Paris malgré l’interdiction de manifester. Certains ont donné lieu à de brefs heurts en milieu d’après-midi sur la place de la République et dans ses environs avec des protestataires dont certains étaient cagoulés. La police dit avoir interpellé 208 personnes, parmi lesquels 174 ont donné lieu à une garde à vue.

Lors de ces heurts, des manifestants ont lancé des chaussures et des bougies, pris à même le sol sur le lieu de mémorial pour les victimes des attentats commis en janvier et novembre.

En début de journée, des manifestations s’étaient déroulées dans le calme en dépit des mesures de précaution prises par le gouvernement, qui avait interdit tout rassemblement durant le week-end et ce lundi comme le permet l’état d’urgence décrété dans la nuit du 13 au 14 novembre.

« Afin d’éviter tout risque supplémentaire » après les attaques qui ont fait 130 morts il y a deux semaines, il avait notamment été décidé d’annuler la tenue d’une marche sur le climat dans les rues de la capitale française. Des défenseurs de la planète ont contourné cette interdiction en formant une chaîne humaine entre les places de la République et de la Nation, sur le trottoir du boulevard Voltaire pour dénoncer « l’état d’urgence climatique ». Cette opération a réuni 4 500 personnes, selon la préfecture de police, et près de 10 000 selon l’association Alternatiba, qui avait appelé avec Attac et Avaaz à ce rassemblement. RFI



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES