CHEIKH IBRAHIMA DIALLO "P.J.D" : « L’instauration d’un dialogue social franc est un impératif pour une bonne réussite du PSE … »

Cheikh Ibrahima Diallo est le Président de la nouvelle formation politique, le Parti Justice et Développement(P.J.D). Dans ce bref entretien qu’il nous accorde, le marabout-politicien originaire de Médina Baye(Kaolack) décrypte avec nous, la situation politique nationale ponctuée par le drame de Mina(Mecque). Le Professeur Diallo qui croit dur comme fer que l’instauration d’un dialogue social franc demeure un impératif pour une bonne réussite du Plan Sénégal Emergent(PSE), est également d’avis qu’il ya urgence de prôner une concertation entre tous les pays de la « Oumah Islamique » pour éviter l’incurie notée dans l’organisation du Pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam.
Votre formation politique a reçu son récépissé, il ya bientôt, un an. Comment se comporte le P.J.D ?
Le Parti Justice et Développement(P.J.D) est, aujourd’hui, un parti légalement constitué. Il a été crée en 2013 et a eu son récépissé en Décembre 2014. Nous l’avons lancé au Sénégal amis aussi à l’étranger comme en Arabie Saoudite. Nous ne sommes dans aucune ligne doctrinale. Nous adoptons une posture médiane. Nous sommes dans le juste milieu. Ce qui nous intéresse, ce n’est pas les querelles entre socialisme, marxisme, trotskysme ou libéralisme mais comment faire pour abréger de manière idoine les souffrances du peuple sénégalais. C’est notre préoccupation majeure.
Un mot sur la situation socio-économique du pays.
On a un bon hivernage. Dieu merci ! Les semences sont venues à temps mais le problème se situe dans le retard observé dans la distribution de l’engrais. Je demande au gouverneur de ne pas répéter l’année prochaine, ces erreurs. Je souhaite une bonne commercialisation des arachides. Pour ce qui est de la crise, c’est général : en France, Grèce, Allemagne, elle continue d’y sévir. Le Sénégal ne fait pas figure d’exception. Tout de même, des efforts considérables sont en train consentis.
Vous déplorez le manque de dialogue au niveau du landerneau politique sénégalais.
Je crois qu’il urge d’instaurer un dialogue social franc. Le dialogue social doit être une réalité au Sénégal .Il est un impératif pour une bonne réussite du PSE, ce plan très cher au Président de la République, son Excellence Macky Sall. Par exemple, l’Assemblée Nationale est comme une tontine. Il n’ya pas de cohérence. Chaque député travaille pour sauvegarder son poste, pour les intérêts de son parti mais pas pour le peuple souverain. Cela peut plomber le PSE. On doit mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.
Vous récriminez ça et, pourtant, vous avez accepté la main tendue du Président Macky.
Mais, on était ensemble à Kaolack. Il m’a reçu en audience. On était ensemble au PDS. Il est un grand ami à moi. A Kaolack, je vois qu’il est en train de faire beaucoup de choses. On y voit de profonds changements avec des routes bitumées, l’amélioration de la mobilité urbaine avec de nouveaux cars, l’implantation des lampadaires dans les coins et recoins de la ville. Partout au Sénégal ; il essaie de faire des efforts. Mais, je l’attends toujours pour officialiser notre rapprochement.
Vous êtes arabisant, un grand ami des arabes (rires !).Le pèlerinage 2015 à la Mecque a été si endeuillé. Le Sénégal a eu son quota de morts et de disparus.
J’ai maintes fois dit que les politiques sont discrédités dans notre pays. Il est grand temps de faire recours aux religieux. Le Président Sall a manifesté beaucoup de volonté pour une bonne tenue du « Hajj » mais ça cloche avec ses conseillers et, particulièrement, le Commissaire Général au Pèlerinage qui n’est pas à la hauteur des attentes. On doit y mettre un Sénégal qui connaît ce pays, qui sait parler l’Arabe et qui a des relations ténues. Le Sénégal a eu son lot de morts et disparus. Nous nous inclinons devant leurs mémoires ; nous présentons nos condoléances aux autorités, aux différentes familles éplorées. Je lance un appel pour l’organisation d’une grande concertation de tous les pays de la « Oumah Islamique » pour que ces impairs ne se répètent plus.

Ibrahima NGOM Damel( avec L’EVIDENCE)




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES