Burkina : nouvelle coalition de l’opposition pour la « réconciliation »

Huit partis de l’opposition burkinabè dont l’ancien parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ont fondé dimanche à Ouagadougou une coalition pour la "réconciliation", à quelques jours du deuxième anniversaire de la chute du régime de l’ex-président Blaise Compaoré.

Baptisée Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (Coder), cette nouvelle coalition de l’opposition regroupe outre le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ancien parti au pouvoir), l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), proche de Djibrill Bassolé, l’ex-chef de la diplomatie de Blaise Compaoré, ou encore l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD) de Me Hermann Yaméogo.

Le Faso autrement de Ablassé Ouédraogo, un autre ancien ministre des Affaires étrangères de Compaoré passé dans l’opposition avant sa chute, est également membre de la coalition. C’est le seul parti ayant activement pris part aux manifestations anti-Compaoré à figurer dans cette coalition,laquelle rassemble les partisans du régime déchu.

La Coder « est non seulement un cadre de dialogue, de concertation et d’action politique, mais également un cadre de recherche de la cohésion sociale, de l’unité et de la réconciliation nationale des Burkinabè », a déclaré Ablassé Ouédraogo, porte-parole de cette coalition et ancien candidat à la présidentielle.

Dans son « manifeste » fondateur, la Coder dénonce les problèmes sociaux, économiques mais aussi l’appareil judiciaire « qui est presque exclusivement formaté pour le châtiment des anciens alliés, aujourd’hui déclarés parias de la république ».

Un appel à un « dialogue national inclusif »

Ses fondateurs ont lancé « un appel solennel » au président (Roch Marc Christian) Kaboré « pour l’ouverture d’un « dialogue national inclusif, seul chemin qui mène à la paix et à l’unité nationale, gage d’un développement inclusif et durable ».

Avec ce nouveau regroupement, l’espace politique burkinabè se retrouve divisé en trois grand groupes.

D’un côté figurent les partis politiques proches du pouvoir du président Kaboré, regroupés au sein de l’Alliance pour la majorité présidentielle constituée par une vingtaine de partis dits de gauche. De l’autre côté on trouve les partis regroupés autour du chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré au sein de la Coalition pour le vrai changement, qui comprend des libéraux et des progressistes. Et enfin, la Coder qui regroupe des socio-démocrates mais aussi des partis libéraux et des centristes. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES