Burkina : enquête sur 110 millions d’euros de contrats passés durant la Transition

L’exécutif burkinabè a annoncé la mise en place d’un comité interministériel pour se prononcer sur la transparence de 18 contrats passés entre octobre et décembre par le gouvernement de Transition. Le montant de ces marchés s’élève, selon nos informations, à environ 111 millions d’euros.

À LIRE AUSSI

Burkina : Paul Kaba Thieba nommé Premier ministre par Roch Marc Christian Kaboré
Burkina : Paul Kaba Thieba nommé Premier ministre par Roch Marc Christian Kaboré
Burkina Faso : le gouvernement de transition veut faire le ménage dans le secteur minier
Le fait est assez inédit pour être signalé. Le gouvernement du Premier ministre, Paul Kaba Thieba, veut voir clair dans les derniers marchés attribués durant la Transition.

Un comité interministériel a ainsi vu le jour pour se pencher sur les conditions d’octroi de 18 marchés dont le montant cumulé atteint 72, 174 milliards de F CFA (111,3 millions d’euros), selon un décompte effectué par Jeune Afrique.

Présidé par le ministre de l’Économie, ce comité va s’assurer du respect des règles de passation des marchés publics, de la disponibilité des ressources et de l’état d’avancement des travaux.

On peut se demander comment autant de marchés ont pu être passés en si peu de temps, insiste un ministre.
Les plus emblématiques des contrats en question concernent les travaux de la route Kongoussi-Djibo confiés au groupement GER/Sonaf pour un montant d’environ 20 milliards F CFA ou encore ceux du Centre hospitalier de Ziniaré et du Centre de traitement de déchets octroyés à CGE (Compagnie générale d’entreprise) pour plus de 14 milliards de F CFA. Il y a également l’aménagement du marigot du Mogho Naaba, confié à Cogeb international pour 8, 251 milliards de F CFA.

Ces contrats ont été attribués soit sous forme d’appels d’offres internationaux ouverts ou de gré à gré.

« On peut se demander à juste titre comment se fait-il que tous ces marchés aient pu être passés en si peu de temps. Le gouvernement s’inquiète seulement qu’autant de marchés aient pu être octroyés parfois en entente directe sur des montants importants », insiste Rémi Dandjinou, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Audit de la Transition

L’heure des comptes a-t-elle sonné ? C’est en tout cas, ce que croit savoir le porte-parole de l’exécutif burkinabè.

« Le gouvernement, et c’est un engagement du président Roch Marc Christian Kaboré, veut auditer les comptes de la Transition », a-t-il expliqué. L’exécutif soupçonne que ces contrats pourraient avoir été entachés de corruption.

« Si on se rend compte qu’il y a eu des manquements, ces marchés seront annulés », a averti Rémi Dandjinou.




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES