Burkina Faso : premières inculpations après l’autopsie de la dépouille présumée de Sankara

La dépouille présumée de Thomas Sankara, l’ex-président burkinabè, est criblée de balles, selon un rapport d’autopsie rendu public mardi. Plusieurs personnes ont été inculpées, dont des militaires du régime putschiste, selon l’avocat de la famille.

Bientôt la vérité sur l’affaire Thomas Sankara ? La dépouille présumée de l’ancien président burkinabè, assassiné en 1987, est criblée de balles, a affirmé, mardi 13 octobre, un avocat de la famille. Il s’exprimait après que le juge d’instruction en charge de l’affaire a présenté les rapports très attendus d’autopsie et de balistique.

"Au niveau des impacts, ce qu’on a pu relever en ce qui concerne le corps de Thomas Sankara, c’est vraiment ahurissant. On peut dire qu’il a été purement et simplement criblé de balles", a affirmé Me Ambroise Farama, l’un des avocats de la famille, soulignant qu’il fallait attendre le résultat de tests ADN pour formellement identifier le "père de la révolution burkinabè". Et de préciser que "tout porte à croire" que c’est bien la dépouille de Sankara qui a été autopsiée.

>> À voir sur France 24 : Burkina Faso : la génération Sankara

Plusieurs ex-putschistes inculpés

Vingt-huit ans après la mort de cette icône du panafricanisme, "huit à neuf" personnes, dont plusieurs soldats de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), auteur du coup d’État manqué du 17 septembre, ont été inculpées pour leur implication présumée dans l’assassinat en 1987 du président du Burkina Faso, a en outre indiqué Me Bénéwendé Stanislas Sankara, un autre avocat de la famille, sans lien de parenté avec le défunt. Une information confirmée par le principal avocat du dossier.

Thomas Sankara et douze de ses compagnons d’armes ont été tués le 15 octobre 1987, lors du coup d’État organisé par Blaise Compaoré, son ancien frère d’armes de Sankara et parfois soupçonné d’avoir commandité son assassinat. Entièrement taboue pendant l’ère Compaoré, cette enquête a été relancée par les autorités de transition, fin mars après le renversement de Compaoré en octobre 2014 par la rue après 27 ans de pouvoir.

Ces résultats étaient très attendus depuis l’exhumation des ossements fin mai. Le coup d’État est survenu la veille de la date à laquelle les rapports devaient être initialement présentés.

Avec AFP



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES