Burkina Faso : le chef des putschistes et un ancien baron du régime Compaoré inculpés

Le général Gilbert Diendéré, leader du putsch avorté au Burkina Faso, et Djibrill Bassolé, ex-ministre des Affaires étrangères du président déchu Blaise Compaoré, ont été inculpés pour "attentat à la sûreté de l’État".

Le général Gilbert Diendéré, leader du putsch avorté du 17 septembre au Burkina Faso, et l’ex-ministre des Affaires étrangères de l’ancien président Blaise Compaoré, Djibrill Bassolé, ont été inculpés, mardi 6 octobre,"d’attentat à la sûreté de l’État", a appris l’AFP de sources judiciaires concordantes.

Onze chefs d’inculpation dont "attentat à la sûreté de l’État", "collusion avec des forces étrangères pour déstabiliser la sécurité intérieure", "meurtre", "coups et blessures volontaires", "destruction volontaire de biens" ont été retenus contre les deux hommes, de sources proches des dossiers. Dix personnes ont été tuées lors du coup d’État, de source officielle.

Depuis plusieurs jours, les autorités judiciaires – justice militaire d’une part, et commission d’enquête d’autre part – s’activent. Lundi soir, après de nombreuses arrestations, dont celles d’une quinzaine d’officiers putschistes et notamment du général Diendéré, deux hommes politiques ont été interpellés.

Léonce Koné, deuxième vice-président du parti de Blaise Compaoré, et Hermann Yaméogo, président de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD), ont été placés en garde à vue après avoir été "auditionnés dans le cadre des enquêtes sur le coup d’État", selon la gendarmerie. Ce sont les premiers civils à être interpellés dans l’affaire du putsch avec Djibrill Bassolé, arrêté le 29 septembre.

Cérémonie symbolique de "désarmement"

Les inculpations interviennent alors que le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), à la tête duquel le général Diendéré avait mené le coup d’État contre les autorités de transition, a été officiellement démantelé mardi lors d’une cérémonie symbolique de "désarmement".

Plusieurs centaines de personnes venues assister aux "festivités" ont longuement applaudi le Premier ministre, le lieutenant-colonel Isaac Zida, et ont scandé des slogans contre le chef des putschistes, le général Gilbert Diendéré : "Diendéré, assassin" ou "Diendéré à la CPI [Cour pénale internationale]", a-t-on pu entendre.

"Ce coup de force, dont les conséquences ont été tragiques, aurait pu entraîner notre pays dans une crise bien plus grave", a estimé Isaac Zida, ex-numéro deux du RSP dont il était devenu la bête noire depuis son arrivée à la tête du gouvernement.

Le RSP comptait quelque 1 300 hommes. Sa dissolution était demandée depuis des années par la société civile, mais même les institutions de transition n’osaient pas s’attaquer à cette "armée dans l’armée" qui effrayait militaires comme civils.

Avec AFP




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES