Bénin : le dépouillement se termine après le 1er tour de la présidentielle

Fin d’une journée de scrutin au Bénin pour le premier tour de l’élection présidentielle. Le dépouillement est presque déjà terminé. Il avait commencé dès la fermeture des bureaux de vote et l’issue de ce scrutin est particulièrement indécise puisque le chef de l’Etat sortant, Thomas Boni Yayi, a décidé de se retirer au terme de ses deux mandats, conformément à la Constitution. Et malgré des soucis d’organisation dus à un important retard dans la distribution des cartes d’électeur, ce scrutin s’est déroulé dans une ambiance apaisée.
Les Béninois ont voté dans le calme alors que de nombreux candidats, la Commission électorale (Céna), la société civile et la population redoutaient des tensions, voire pire, à cause des nombreux problèmes de cartes d’électeurs. La décision prise tard samedi soir par la Céna autorisant l’utilisation de l’ancienne et de la nouvelle carte dans les dix départements où cette nouvelle carte était soit disponible soit en cours de distribution a sûrement apaisé les esprits des électeurs qui ne l’avaient pas encore reçue. Dans l’ensemble donc le scrutin s’est bien passé.

Dans les couacs concernant l’organisation, on note principalement des retards à l’ouverture des bureaux de vote. En général, ces retards ne sont pas allés au-delà d’une heure. On a aussi signalé des refoulements d’électeurs qui voulaient voter avec la carte de 2015. Une situation qui est le résultat d’un manque d’information des agents électoraux. La société civile a été informée d’une tentative de corruption par un député dans une ville du nord du pays.

Le dépouillement est quasiment terminé dans la plupart des bureaux de vote. Beaucoup de vigilance ce soir. Ce dépouillement public comme le veut la loi a généralement commencé dès 16 heures sous l’œil attentif de plusieurs observateurs. Dans une école de Cotonou par exemple où s’est rendu RFI, il y avait des représentants des principaux candidats, deux observateurs de la Cour constitutionnelle. De nombreux électeurs sont venus assister à cette opération toujours délicate. Ils se massaient aux fenêtres pour vérifier si tout se passait dans les règles et si chaque voix était bien comptabilisée et si on n’invalidait pas des bulletins sans raison. Beaucoup prenaient des photos avec leurs téléphones portables. Garantissant plus encore la transparence du scrutin.

Et alors que la journée s’est déroulée dans le calme, la tension est montée d’un cran lors de ce dépouillement. Il y avait un peu d’électricité dans l’air en raison de la vigilance de ces électeurs. Mais l’opération est allée à son terme et chacun est reparti plutôt rassuré et satisfait. Pour le moment, il est encore impossible de donner un taux de participation. Les premières tendances commencent à circuler sur les réseaux sociaux. RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES