BURKINA : Le résident du Conseil National de Transition déchire le projet d’accord

Peuple du Burkina Faso, Chers compatriotes, Il m’est revenu que les Médiateurs de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les présidents sénégalais Macky SALL et béninois Thomas Boni YAYI s’apprêtent à soumettre les propositions suivantes pour une sortie de la crise consécutive au coup de force des éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) conduits par le général Gilbert DIENDERE. Réaction du président du Conseil National de Transition relative aux propositions des médiateurs de la CEDEAO Il s’agit de :
1. Le retour de l’ordre constitutionnel et la réinstallation du président Michel KAFANDO à la tête de la Transition,
2. La tenue du scrutin présidentiel et législatif le 11 octobre 2015 ou dans un délai n’excédant pas un mois,
3. La libération de toutes les personnalités détenues, y compris celles de l’ex-majorité dans des affaires de deniers publics et d’enrichissement illicite,
4. Garantie de sécurité pour les dirigeants actuels du RSP,
5. L’arrêt immédiat des violences contre les civils,
6. La dissolution du RSP (Les dirigeants actuels du RSP préférant que cette décision soit laissée au président qui sera élu),
7. Le retrait de tous les militaires de la Transition,
8. La participation de tous ceux qui le désirent aux élections présidentielles, législatives et municipales. Dans le principe, je ne saurais cautionner de telles propositions qui nous poussent à passer de perte à profit au moins dix (10) et plus de 113 blessés que nous avons officiellement enregistré depuis le début de cette forfaiture. C’est pourquoi je demande aux partis et organisations politiques, Organisations de la société civile (OSC) engagés dans le débat avec les Médiateurs de la CEDEAO de rester vigilants et intransigeants. J’invite les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) à assumer leurs responsabilités en continuant à assurer la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire et à tout mettre en œuvre pour mettre un terme aux actes criminels du général Gilbert DIENDERE. Les seuls points qui méritent d’être pris en compte par toutes les parties devront être : 1. La remise en place des institutions de la Transition avec toutes les missions et tous les pouvoirs à elles dévolues par la Constitution de notre pays et la Charte, 2. La dissolution immédiate du RSP et la mise à disposition de son personnel à l’état-major général des Armées pour redéploiement, 3. L’arrestation du général Gilbert DIENDERE ainsi que des officiers que sont ralliés à sa forfaiture pour qu’ils répondent de leurs actes. Aucun autre point n’est négociable. Autrement, notre peuple continuera de lutter jusqu’au prix de sa vie. Vive la Démocratie véritable ! Vive le Peuple du Burkina ! Seule la lutte libère ! La Patrie ou la mort, nous vaincrons ! Fait à Ougadougou le 20 septembre 2015 Moumina Cheriff SY Président de la Transition par intérim Président du Conseil National de la Transition (CNT)

Copy the BEST Traders and Make Money (One Click) : http://ow.ly/KNICZ



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES