BASSIROU KEBE : "Au Sénégal, les droits de l’enfant ne sont pas respectés comme nous l’aurions souhaité.

La communauté internationale célèbre ce 20 novembre 2015 l’anniversaire de la Convention relative aux Droits de l’Enfant adoptée par l’assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1989. Ladite convention bâtie sur les principes directeurs de la non discrimination, de la priorité donnée à l’intérêt supérieur de l’enfant, du droit à la vie, à la survie et au développement et du droit de participation des enfants, devrait garantir et promouvoir les droits enfants. Ainsi, l’innovation de taille introduite par la CDE a-t-elle été de faire de l’enfant, désormais un sujet de droits et de l’Etat, des communautés et de la famille des obligataires de droits.
L’application du modèle écologique à la gouvernance des droits des enfants pose la question des responsabilités des parties prenante pour un accès équitable à une éducation de qualité, a des soins de santé, a une bonne alimentation, à un logement décent, aux loisirs, entres autres mais aussi pour une protection contre toutes les formes de violences et de négligences.
Au Senegal, en dépit de l’existence d’un système juridique ou d’un cadre légal plus ou moins conforme à ladite Convention, nous pouvons sans embages affirmer que les droits de l’enfant ne sont pas respectés comme nous l’aurions souhaité.
À titre d’illustrations, malgré un taux brut de scolarisation dépassant les 90%, il est déplorable de constater qu’une catégorie d’enfants, appelée talibes, est exclue du système scolaire formel sans accompagnement ou soutien de l’Etat.
Dans le domaine de la santé, nos enfants issus du milieu rural ou de familles vulnérables ont difficilement aux infrastructures et soins de santé.
Malgré l’existence d’un cadre légal, nos enfants sont victimes d’exploitation , d’abus et de négligences. Toutes les formes de violences sont exercées sur eux : mendicité, pires formes de travail, abus et exploitations sexuels, traite, etc.
A cet effet, il est important de rappeler que le Senegal dispose depuis 2011-2012, d’un modèle d’intervention reposant sur les pieux de la prévention, de la prise en charge et de la promotion pour un changement de comportement durable. Cependant, la situation actuelle des enfants est plus qu’alarmante et inquiétante. Toutes les statistiques disponibles corroborent ce constat.
C’est pourquoi, il nous semble urgent d’inviter l’Etat à plus de volonté et de courage politique pour une application des lois, un financement adéquat pour la réalisation des droits de l’enfant. Rien qu’avec la loi des finances 2016, les ressources allouées à la protection de l’enfant représentent moins de 1% du budget national de plus de 3000 milliards de francs CFA.
Aux familles et communautés, nous leur demandons d’assumer leurs responsabilités.
Bonne fête à tous les enfants du monde.
Mamadou Bassirou KEBE Ancien Directeur de l’Agence de Lutte contre le pires forme de travail des Enfants



AFRIQUE-MONDE

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES