BAISSE DU PRIX DU CARBURANT : Cessez de tromper le Peuple

Le gouvernement a annoncé en grande pompe la baisse des prix des produits énergétiques et l’application est effective le samedi dernier à 18h GMT.
Ainsi, le prix du litre d’essence et celui du gas-oil ont enregistré respectivement une baisse de 40 et 50 francs CFA de même que les autres produits dérivés des hydrocarbures. Le prix du litre de super est de 775 francs contre 795. Il faut rappeler que la dernière baisse est intervenue au mois de décembre 2014. Mais quelle baisse ?
Pour rappel, il faut noter que depuis 2006, des tensions inflationnistes se sont manifestées au niveau international sur les produits énergétiques surtout suite deux déséquilibres du marché financier et de la demande très forte des pays emergents. En 2008, le prix du baril de pétrole était à son maximum atteignant les 140 dollars us. Pourtant à cette époque les prix des produits énergétiques n’ont jamais cessé d’augmenter avec comme arguments cette hausse du baril. Aujourd’hui, le baril est à son niveau minimal de 30 dollars us représentant une baisse de 214,28% par rapport à celui de 2008. Le prix du baril n’a jamais atteint ce niveau depuis plus d’une vingtaine d’années.
Donc, si nos autorités qui essayent de tromper le peuple que nous sommes essayent par effet d’annonces soutenir qu’ils ont baissé les prix des produits énergétiques c’est tout faux ou bien c’est très négligeable par rapport au niveau du prix du baril. Selon certaines études, l’état pourrait baisser les prix jusqu’à 300 francs du gas-oil et de 400 francs le prix de l’essence super . Donc où va cette manne financière ? Nous pensons d’abord qu’elle va dans les poches des lobbies puissantes qui pour la plupart sont des ministres conseillers ou même président d’institution ou amis et bénéficiaires du prince.
Ensuite, l’état qui a décidé d’orienter cette manne issue des produits énergétiques dans le financement du PUDC et des bourses sociales. Quel manque d’inspiration si l’on sait que l’économie repose sur l’énergie car les coûts énergétiques participent à la fixation des autres produits de première nécessité mais les coûts élevés asphyxieraient les entre qui finissent par cesser leurs activités emportant des milliers d’emploi.
Chères autorités cessaient de tromper le peuple et prônaient l’intérêt général en lieu et place de quelques privilégiés.
On peut tromper tout un peuple à la fois mais on ne peut tromper tout un peuple tout le temps.
Idrissa SAMB, inspecteur des impôts et des domaines




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES