Attentats de Paris : Coulibaly avait un commanditaire, selon « Le Monde »

Dix mois après les attentats contre le journal Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes à Paris, le journal Le Monde, qui a pu accéder au dossier d’enquête, fait état d’avancées majeures de la part des cyber-enquêteurs.

Les enquêteurs ont scruté les SMS et les mails échangés par les auteurs des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, les frères Kouachi et Amedy Coulibaly. Ils sont aujourd’hui sur la piste d’un commanditaire, basé à l’étranger, qui aurait coordonné les tueries.

Dans son article paru ce jour (édition abonnés), Le Monde cite des messages échangés avec ce mystérieux coordinateur. Le 7 janvier, jour de l’attentat contre Charlie Hebdo, celui-ci lisait un mail d’Amedy Coulibaly intitulé « inventaire ». « J’ai un AK47 avec 275 cartouches », disait notamment l’auteur de l’attaque contre le supermarché de la Porte de Vincennes. Une heure plus tard, c’est en langage SMS qu’il lui donne des ordres lapidaires comme : « fé ske ta a fair aujourdhui ensuit tu plank ».

La lecture de ces correspondances électroniques démontre également qu’Amedy Coulibaly devait recevoir des renforts, qui ne sont jamais venus.

Les enquêteurs avancent des noms de commanditaires éventuels, déjà connus des services antiterroristes. Le premier est Peter Cherif, ancien de la bande dite des « Buttes-Chaumont » dont faisait partie Cherif Kouachi. Cet ancien délinquant parti en Irak en 2004, capturé puis extradé vers la France, s’était évadé le dernier jour de son procès. Le deuxième est Salim Benghalem, le geôlier présumé des quatre Français retenus comme otages en Syrie et relâchés en 2014. Ce dernier aurait été la cible principale des frappes françaises en Syrie début octobre. Mais pour l’instant, rien n’est démontré.

Pour Elise Vincent, l’auteur de l’article, le commanditaire est un francophone qui a fréquenté à la fois al-Qaïda dans la péninsule arabique et le groupe Etat islamique. C’est ce qu’elle explique à RFI :

« La question qui se pose derrière ce pilotage à distance des attentats, c’est que le commanditaire était visiblement au courant à la fois de l’attaque de Charlie Hebdo qui a été revendiquée au nom d’AQPA au Yémen, et du projet d’Amedy Coulibaly, qui, lui, a été revendiqué au nom du groupe Etat islamique. Ce sont a priori des organisations totalement différentes.

Or, si quelqu’un est au courant des deux projets, cela laisse entendre qu’il a pu fréquenter les deux organisations. Or il n’y a pas énormément de personnes qui peuvent avoir ce profil aujourd’hui, surtout des personnes francophones, puisque les messages sont écrits en français. Pour l’instant, seuls Peter Cherif et Salim Benghalem peuvent correspondre à ce profil. Mais peut-être que ce sont d’autres personnes. L’enquête le dira. » RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

logo article

Rapport McLaren : le sport russe sous le signe du dopage

09/12/2016 par :

Près de cinq mois après les premières révélations du rapport McLaren sur le « système de dopage (...)

logo article

À Ceuta, 400 migrants forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne

09/12/2016 par :

La barrière entourant l’enclave autonome espagnole de Ceuta, à la frontière marocaine, a été forcée (...)

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

DEPECHES

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES