Attentats de Paris : Coulibaly avait un commanditaire, selon « Le Monde »

Dix mois après les attentats contre le journal Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes à Paris, le journal Le Monde, qui a pu accéder au dossier d’enquête, fait état d’avancées majeures de la part des cyber-enquêteurs.

Les enquêteurs ont scruté les SMS et les mails échangés par les auteurs des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, les frères Kouachi et Amedy Coulibaly. Ils sont aujourd’hui sur la piste d’un commanditaire, basé à l’étranger, qui aurait coordonné les tueries.

Dans son article paru ce jour (édition abonnés), Le Monde cite des messages échangés avec ce mystérieux coordinateur. Le 7 janvier, jour de l’attentat contre Charlie Hebdo, celui-ci lisait un mail d’Amedy Coulibaly intitulé « inventaire ». « J’ai un AK47 avec 275 cartouches », disait notamment l’auteur de l’attaque contre le supermarché de la Porte de Vincennes. Une heure plus tard, c’est en langage SMS qu’il lui donne des ordres lapidaires comme : « fé ske ta a fair aujourdhui ensuit tu plank ».

La lecture de ces correspondances électroniques démontre également qu’Amedy Coulibaly devait recevoir des renforts, qui ne sont jamais venus.

Les enquêteurs avancent des noms de commanditaires éventuels, déjà connus des services antiterroristes. Le premier est Peter Cherif, ancien de la bande dite des « Buttes-Chaumont » dont faisait partie Cherif Kouachi. Cet ancien délinquant parti en Irak en 2004, capturé puis extradé vers la France, s’était évadé le dernier jour de son procès. Le deuxième est Salim Benghalem, le geôlier présumé des quatre Français retenus comme otages en Syrie et relâchés en 2014. Ce dernier aurait été la cible principale des frappes françaises en Syrie début octobre. Mais pour l’instant, rien n’est démontré.

Pour Elise Vincent, l’auteur de l’article, le commanditaire est un francophone qui a fréquenté à la fois al-Qaïda dans la péninsule arabique et le groupe Etat islamique. C’est ce qu’elle explique à RFI :

« La question qui se pose derrière ce pilotage à distance des attentats, c’est que le commanditaire était visiblement au courant à la fois de l’attaque de Charlie Hebdo qui a été revendiquée au nom d’AQPA au Yémen, et du projet d’Amedy Coulibaly, qui, lui, a été revendiqué au nom du groupe Etat islamique. Ce sont a priori des organisations totalement différentes.

Or, si quelqu’un est au courant des deux projets, cela laisse entendre qu’il a pu fréquenter les deux organisations. Or il n’y a pas énormément de personnes qui peuvent avoir ce profil aujourd’hui, surtout des personnes francophones, puisque les messages sont écrits en français. Pour l’instant, seuls Peter Cherif et Salim Benghalem peuvent correspondre à ce profil. Mais peut-être que ce sont d’autres personnes. L’enquête le dira. » RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES