Attaque à Grand-Bassam : le changement de stratégie d’Aqmi

L’attentat revendiqué par Aqmi à Grand-Bassam constitue l’attaque la plus éloignée jamais menée par al-Qaïda au Maghreb Islamique, dont les bases traditionnelles se situent surtout en Afrique du Nord, au Sahel et au Sahara. Aqmi, qui souhaite s’en prendre aux intérêts français, a adapté ses modes d’actions. Une stratégie permettant de marquer les esprits, tout en refusant le combat contre les forces armées françaises qui opèrent dans le nord du Mali.
Depuis l’an dernier Aqmi a revu sa stratégie. Plutôt que s’attaquer aux militaires français, l’organisation terroriste s’en prend à des cibles civiles. Les jihadistes évitent le contact avec les forces armées dans le Nord du Mali, et ont décidé maintenant de frapper au cœur des grandes villes du Sud, parmi la population.

Bamako, Ouagadougou et Grand-Bassam. Les forces locales, comme les militaires français, ne semblent pas en mesure de contrer ces attaques, même si régulièrement des attentats sont déjoués.

Depuis l’an dernier, toutes les grandes capitales francophones d’Afrique de l’Ouest et de la zone sahélienne sont état d’alerte. Contrôles routiers, sécurité dans les hôtels, opérations transfrontalières… Visiblement, les terroristes parviennent à passer à travers les mailles du filet.

L’opération anti-terroriste Barkhane n’a pas officiellement mandat pour intervenir en ville. « La sécurité des capitales reste du ressort des forces de sécurité intérieures » des pays concernés, rappelle un général français.

Si les terroristes marquent les esprits avec ces attaques, les militaires français rappellent aussi qu’une bonne centaine de jihadistes ont été tués depuis 2014 dans la zone Sahel-Sahara, 90 autres faits prisonniers et une petite vingtaine de chef éliminés par les forces spéciales françaises, d’après des décomptes faits à partir de coupures de presse, puisque ces informations ne sont que très rarement confirmées de sources officielles.

Le Sénégal menacé ?

Le Sénégal est encore plus menacé que la Côte d’Ivoire pour une raison : contrairement à la Côte d’Ivoire, le Sénégal a de nombreux ressortissants qui sont dans les rangs jihadistes. Certains sont déjà morts en Syrie et en Irak, mais plusieurs dizaines au moins pour ceux qu’on connait, combattent actuellement dans la ville de Syrte au sein de l’organisation Etat islamique en Libye. Ils ne cachent pas leurs intentions terroristes au sein de leur pays d’origine, ils l’ont dit plusieurs fois. Et le Sénégal compte aussi de nombreux ressortissants dans les rangs de Boko Haram, mais aussi d’Aqmi.

En plus de cette réalité, qui est cette présence jihadiste sénégalaise, il y a cette menace qui est la même que celle de la Côte d’Ivoire et des autres pays de la région, la menace Aqmi. Aqmi va très probablement mener ce type d’attaque contre le Sénégal, qui là aussi est un pays allié historiquement de la France, qui est un pays où la communauté française est extrêmement présente, il est très probable que le Sénégal et Dakar soient la prochaine cible. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES