Attaque à Grand-Bassam : le changement de stratégie d’Aqmi

L’attentat revendiqué par Aqmi à Grand-Bassam constitue l’attaque la plus éloignée jamais menée par al-Qaïda au Maghreb Islamique, dont les bases traditionnelles se situent surtout en Afrique du Nord, au Sahel et au Sahara. Aqmi, qui souhaite s’en prendre aux intérêts français, a adapté ses modes d’actions. Une stratégie permettant de marquer les esprits, tout en refusant le combat contre les forces armées françaises qui opèrent dans le nord du Mali.
Depuis l’an dernier Aqmi a revu sa stratégie. Plutôt que s’attaquer aux militaires français, l’organisation terroriste s’en prend à des cibles civiles. Les jihadistes évitent le contact avec les forces armées dans le Nord du Mali, et ont décidé maintenant de frapper au cœur des grandes villes du Sud, parmi la population.

Bamako, Ouagadougou et Grand-Bassam. Les forces locales, comme les militaires français, ne semblent pas en mesure de contrer ces attaques, même si régulièrement des attentats sont déjoués.

Depuis l’an dernier, toutes les grandes capitales francophones d’Afrique de l’Ouest et de la zone sahélienne sont état d’alerte. Contrôles routiers, sécurité dans les hôtels, opérations transfrontalières… Visiblement, les terroristes parviennent à passer à travers les mailles du filet.

L’opération anti-terroriste Barkhane n’a pas officiellement mandat pour intervenir en ville. « La sécurité des capitales reste du ressort des forces de sécurité intérieures » des pays concernés, rappelle un général français.

Si les terroristes marquent les esprits avec ces attaques, les militaires français rappellent aussi qu’une bonne centaine de jihadistes ont été tués depuis 2014 dans la zone Sahel-Sahara, 90 autres faits prisonniers et une petite vingtaine de chef éliminés par les forces spéciales françaises, d’après des décomptes faits à partir de coupures de presse, puisque ces informations ne sont que très rarement confirmées de sources officielles.

Le Sénégal menacé ?

Le Sénégal est encore plus menacé que la Côte d’Ivoire pour une raison : contrairement à la Côte d’Ivoire, le Sénégal a de nombreux ressortissants qui sont dans les rangs jihadistes. Certains sont déjà morts en Syrie et en Irak, mais plusieurs dizaines au moins pour ceux qu’on connait, combattent actuellement dans la ville de Syrte au sein de l’organisation Etat islamique en Libye. Ils ne cachent pas leurs intentions terroristes au sein de leur pays d’origine, ils l’ont dit plusieurs fois. Et le Sénégal compte aussi de nombreux ressortissants dans les rangs de Boko Haram, mais aussi d’Aqmi.

En plus de cette réalité, qui est cette présence jihadiste sénégalaise, il y a cette menace qui est la même que celle de la Côte d’Ivoire et des autres pays de la région, la menace Aqmi. Aqmi va très probablement mener ce type d’attaque contre le Sénégal, qui là aussi est un pays allié historiquement de la France, qui est un pays où la communauté française est extrêmement présente, il est très probable que le Sénégal et Dakar soient la prochaine cible. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES