Alerte présidentielle ivoirienne : ADO au premier tour ?

Les quelque 19 841 bureaux de vote ont fermé finalement à 19 heures, hier. A la faveur d’une initiative des responsables de la CEI. Toutefois, la consigne de boycott donnée par certains candidats qui se sont retirés de la compétition aurait des effets sur le taux de participation de cette présidentielle. Dans les grandes agglomérations d’Abidjan, le président sortant, ADO, a pulvérisé ses adversaires…

Selon plusieurs analystes, au rythme actuel des dépouillements, le taux de participation de ce scrutin ne devrait pas atteindre les 45%. Dans la quasi-totalité des bureaux de vote aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays, le vote a tourné au ralenti. Cette situation explique la prorogation du scrutin sur instruction de la CEI (Commission électorale indépendante) jusqu’aux environs de 19 heures (heures locales). Sur l’étendue du territoire national, aucun incident majeur n’a été signalé, ont constaté les 500 observateurs déployés en Côte d’Ivoire. Seulement, quelques petits blocages des tablettes digitales ont été relevés avant d’être réglés. L’envoyée spéciale de France 24, Pauline Simonet, au cours d’un entretien avec le président de la CEI, Youssouf Bakayogo, a révélé qu’il y a eu des bousculades au niveau de Yopougon. Les premiers dépouillements dans les 7 bureaux de vote du Lycée Sainte Marie où le couple Ouattara a voté ainsi que son allié Henri Konan Bedié, de même que le candidat Siméon Kouadio Konan, placent largement le président sortant Alassane Ouattara en tête. La grande révélation de ce scrutin dans ce centre névralgique d’Abidjan est le candidat Konan Kouadio Bertin, alias KKB, le dissident du PDCI, qui a osé défier le patriarche HKB. Pour sa première campagne présidentielle, KKB a devancé l’opposant Affi Nguessan Pascal classé en troisième position. La carte Affi n’a pas bien tourné dans cet important centre de vote, même si le fief traditionnel du FPI (parti de Laurent Gbagbo) reste Yopougon. Le candidat Affi Nguessan fait-il les frais d’une contestation frontale interne des caciques du FPI qui ont décidé de ne pas rouler pour son compte. A Abidjan, les deux femmes candidates Henriette Lagoua et Jacqueline Claire constatent leur impuissance face au poids des autres candidats en lice.
Beaucoup ergotent ça et là qu’elles ont fait de la figuration. Sans doute, l’importante abstention constatée au cours de ce scrutin est le premier revers de ADO. Les Afriques suit de très près les résultats et les tendances de ce scrutin présidentiel dans les régions de l’intérieur du pays.

PAR ISMAEL AIDARA, ENVOYÉ SPÉCIAL À ABIDJAN
LES AFRIQUES




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES