Alerte : L’Etat Islamique menace de détruire la Kaaba et de réécrire le Coran

La même logique dévastatrice qui a valu la destruction des mausolées de Tombouctou par les jihadistes est aujourd’hui mise en avant par l’Etat Islamique (DAECH) pour ravager la Mecque et réécrire certains versets du Coran jugés « faux » et « inappropriés ». Et presqu’au même moment dans le Sahel et au Mali en particulier, l’on observe, d’inquiétants mouvements de troupes provenant de pays frontaliers et ayant fait allégeance audit Etat Islamique et au détriment d’AQMI. Les nouvelles ne sont guère réjouissantes !

C’est la chaine de télévision américaine Fox News, auquel l’Etat Islamique a posté un Tweet qui a diffusé l’information. Elle a été confirmée par les autorités Egyptiennes et turques, entre autres. On peut y lire ceci : « les pèlerins se bousculent pour toucher ces morceaux de pierres au lieu d’adorer Dieu, il faudrait les détruire pour purifier les croyances des musulmans ».

La Mosquée Al Haram qui abrite la Kaaba n’est pas la seule cible des extrémistes. Ils menacent également de supprimer des versets du Coran qu’ils jugent faux, parce que, disent-ils, « falsifiés par les chiites ».

Sont particulièrement visés le 6ème et dernier verset de la sourate Al Kafiroun (Les infidèles) qui dit : « A vous votre religion, et à moi ma religion » ; ainsi que le verset 33 de la sourate Al Ahzab qui stipule : « Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement ».

Les raisons évoquées dans le premier cas selon l’Etat Islamique, c’est qu’il ne saurait avoir deux religions d’Allah. Et s’agissant du second, elles (les raisons) sont probablement liées à l’histoire de ce verset. Selon certains hadiths et exégètes, le Prophète Mohamed (saw) aurait dit ceci à propos de cet alinéa : « Ce verset est descendu sur cinq personnes : Sur moi, sur Ali, sur Hassan, sur Hussein ainsi que Fatima ; ajoutant « Ô Allah, ils sont ma famille »… En tout état de cause, ceux de l’Etat Islamique jugent les deux versets « faux ».

Quant au projet de destruction de la Kaaba, il se justifie, selon eux, par l’interdiction par l’Islam de tout syncrétisme (association) et sacralisation.

La même logique a été mise en avant par les occupants du Nord du Mali pour détruire les mausolées et infliger des corrections corporelles à certains Imams. Et les bourreaux n’étaient autres que les ressortissants de la même région. En clair, les occupants du Nord au moment des faits et DAECH sont tous de la même tendance extrémiste. Comme pour dire, en outre, que DAECH a été toujours présent au Mali certainement sous une autre couverture.

Même si sa décision (destruction de la Mecque et suppression des versets) est aujourd’hui à l’origine d’un conflit interne au sein de l’Organisation (des groupes dissidents sont nés et s’opposent au projet), l’entité attire cependant d’autres groupes extrémistes de même obédience.

Les « Soldats du califat », le nouveau groupe qui a fait défection à AQMI et allégeance à DAECH

C’est un communiqué rendu public par le site Algerie1.com qui l’annonce :

« Ce groupe extrémiste algérien, a annoncé par la même qu’il rompait tous liens, avec Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). « Les Soldats du califat, ont indiqué que le dénommé ‘‘Gouri Abdelmalek alias Khaled Abou Souleïmane, qui était le commandant d’Aqmi pour la région centrale, annonce prendre la tête des Soldats du califat et accuse les pays du Maghreb d’avoir dévié de la juste voie ». Et selon l’agence britannique Reuters, cité par Algerie1.com « Gouri Abdelmalek a précisé avoir été rejoint par « un autre commandant d’Aqmi dans l’est de l’Algérie ».

Selon toute évidence et soit dit en passant, la rivalité entre AQMI et DAECH n’est qu’à ses débuts. La première manifestation de cet antagonisme, voire de ce conflit de leadership a été l’attentat contre l’Hôtel Radisson Blu de Bamako. Il faudra craindre d’autres ce, d’autant qu’AQMI se verrait contraint de prouver son existence face à un DAECH très entreprenant et désormais plus visible. Le pire, c’est que le Sahel et le Nord du Mali en particulier ne servent de champ de bataille et à la clef, des opérations ciblées contre les Etats lesquels restent avant tout leurs cibles finales.

La Rédaction LA SENTINELLE




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES