Afrique- L’affaire des pots de vins de Samuel Mébiame sent mauvais pour des gouvernements ouest-africains

L’odeur des mines et du pétrole dans le cadre d’attribution de permis miniers sur fonds de malversations financières à coups de centaines de millions de dollars, empoissonne une frange de hauts dignitaires ouest-africains de la république. De Conakry à Freetown en passant par Bamako, Niamey, Yaoundé et N’Djaména, les vannes se frelatent et les deals volent en éclats. Confidentiel Afrique livre les premiers échos du tour de chauffe des lambris dorés

« L’affaire Samuel Mebiame », nom du fils de Léon Mebiame, chef du gouvernement de l’état gabonais (1975-1990), arrêté à Brooklyn (New York), le mardi 16 août 2016, par des officiers fédéraux américains, prend des ramifications troublantes jusqu’aux allées insoupçonnées de palais africains. Rapportée par le New York Times et le Wall Street Journal, cette affaire rocambolesque qui fait l’objet d’une enquête judiciaire aux Etats Unis risque d’éclabousser plusieurs dignitaires proches de régimes africains en place. La justice américaine accuse l’homme d’affaires gabonais, magnat du pétrole – d’avoir versé des pots-de-vin à des personnalités de haut rang dont des ministres en charge du secteur des mines et du pétrole. Les pays qui sont dans le viseur de la justice de l’Oncle Sam cités sont le Niger, la Guinée, le Tchad, la Sierra Léone. Le Mali est aussi cité par des sources judiciaires. Ces dignitaires ont bénéficié de sommes mirobolantes en contrepartie dans le cadre des négociations d’octroi de contrats juteux de concessions minières.

Après la réaction de Conakry se disant prêt à l’ouverture d’une enquête internationale sur demande des autorités judiciaires américaines, de hauts dignitaires nigériens de la république n’ont pas fait fine bouche.

Certaines mauvaises langues se sont précipitées à établir des liens « indélicats » , sans preuve , entre l’entrepreneur gabonais et certains officiels nigériens. Plusieurs hypothèses plus ou moins délirantes et hilarantes mènent vers les chemins de caciques indéboulonnables qui ont géré le stratégique secteur des mines ces dix dernières années. Rien n’est certain, même si la ligne médiane des deux régimes qui se sont chevauchés ( celui de Tanja Mamadou 1999 – 2010 et de Issoufou Mahamadou, l’homme fort de Niamey depuis avril 2011, ballote dans un clair-obscur. Seulement, pour éviter une « carambouille » le shadow cabinet de l’ancien Ministre d’Etat, Ministre des Mines et du Développement Industriel, passé ministre des Transports depuis avril 2016, M. Omar Hamidou Tchiana, dit ne pas se faire de soucis pour la réputation du ministre lequel milite sans réserve, pour la manifestation de la vérité. Nous y reviendrons. CONFIDENTIELAFRIQUE.COM



AFRIQUE-MONDE

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES