Affaire Lamine Diack, dopage, Assises nationales : La plus grande escroquerie politique du Sénégal - Par Ahmed Khalifa Niasse

La qualité d’association est définie par la Loi Française de 1901. Pour devenir légale, une association de type 1901 a l’obligation d’avoir un statut assorti d’un récépissé délivré par le Ministère de l’Intérieur. Ledit statut définit les objectifs visés par ladite association. Elle est illégitime et même illégale en l’absence du document en question Pour mémoire, rappelons que l’ancien Président, Senghor, a eu à reprocher au défunt Pr Cheikh Anta Diop le fait d’avoir animé son parti, le RND, une association de type 1901, sans un récépissé du Ministère de l’Intérieur.

Non seulement les Assises Nationales ont violé la loi mais se sont érigées en Constituante. En présence d’une Constitution, d’un Etat, d’un Président de la République démocratiquement élu, d’un Gouvernement et d’un Parlement !

Les Assises Nationales se sont ainsi penchées sur un projet de réforme constitutionnelle et la réforme d’autres Institutions. Sans en avoir le pouvoir, ni être désignées par l’autorité légale.

Comme si cela ne suffisait pas, elles ont fait appel, totalement ou partiellement, à l’argent du dopage. Cet argent a permis à de faux champions d’être les champions à la place des vrais champions. Ici, au Sénégal, c’est à de faux champions électoraux qu’il permettra de devenir des champions à la place d’éventuels vrais champions.

Ce fait qui parait anodin, pour la plupart, est, pourtant le plus grave du siècle que nous entamons.

La présence de notoriétés et de personnalités diverses a servi à « légitimer » l’illégalité.

Ce fait a banalisé les Institutions, a donné un non sens au choix des Sénégalais.

Tous les participants aux Assises, quelle qu’en soit la manière, sont des délinquants.

Avant que l’Histoire ne les juge, un jury d’honneur doit se mettre en place. Ils ont semé la zizanie, la division. Leur acte pourrait mener à une guerre civile, n’eût été la sagesse du Père de la Nation d’alors, un Intellectuel digne de ce nom, une force tranquille. Qui n’a déclenché aucune action de représailles, appliquant la règle des grands sages de l’Humanité. C’est-à-dire conserver l’intégrité du pays, des hommes et des biens. Ce qui était plus important pour lui que d’actionner la machine judiciaire.

Aujourd’hui nous vivons une stagnation où les fonctions sont souvent exercées par des personnes à l’esprit charognard.

Par ailleurs, les corrompus ont perverti le système olympique si noble en tant que vecteur de valeurs sportives.

Les Assises se sont voulues « un peuple » au dessus du peuple qui réfléchit et agit à la place du peuple.

Ces vieillards, tous du troisième et même du quatrième âge, n’ont transmis comme héritage à la jeunesse sénégalaise et africaine que le complot en haut lieu par des personnes haut placées. Et au-dessus de tout soupçon. Parce que porteur de la confiance des masses. Lesquelles, bouche bée, assistent au dévoilement des réalités les plus abjectes. Des plus moches.

Ce n’est point une question de montant, c’est l’esprit comploteur faisant fi de la loi et des Institution qui est en cause. C’est le loup qui porte la peau de l’agneau.

Peu importe pour combien on peut acheter le titre de P.R, même à titre transitoire ! Six, dix millions ? Infiniment plus ? Peut importe !

Ce qui est important c’est que tout cela nous rappelle le cri des égarés devant les portes de l’Enfer, le Jour du Jugement Dernier. Et relaté par le fameux Verset : « Oh, Seigneur ! Nous n’avons fait que suivre nos maîtres et les grands parmi nous. C’est eux qui nous ont égarés. Seigneur, fait leur subir un double châtiment ».

Voilà les personnes et les faits commis par les participants aux Assises Nationales et qui doivent être livrées à plus qu’une Cour d’Assises qui, habituellement, juge les grands criminels. Mais parce qu’ils sont plus que criminels, ils ont semé et banalisé le crime contre le Sénégal, l’Afrique tout entière. C’est-à-dire un crime contre l’Humanité.

Ahmed Khalifa Niasse



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES