Affaire Lamine Diack, dopage, Assises nationales : La plus grande escroquerie politique du Sénégal - Par Ahmed Khalifa Niasse

La qualité d’association est définie par la Loi Française de 1901. Pour devenir légale, une association de type 1901 a l’obligation d’avoir un statut assorti d’un récépissé délivré par le Ministère de l’Intérieur. Ledit statut définit les objectifs visés par ladite association. Elle est illégitime et même illégale en l’absence du document en question Pour mémoire, rappelons que l’ancien Président, Senghor, a eu à reprocher au défunt Pr Cheikh Anta Diop le fait d’avoir animé son parti, le RND, une association de type 1901, sans un récépissé du Ministère de l’Intérieur.

Non seulement les Assises Nationales ont violé la loi mais se sont érigées en Constituante. En présence d’une Constitution, d’un Etat, d’un Président de la République démocratiquement élu, d’un Gouvernement et d’un Parlement !

Les Assises Nationales se sont ainsi penchées sur un projet de réforme constitutionnelle et la réforme d’autres Institutions. Sans en avoir le pouvoir, ni être désignées par l’autorité légale.

Comme si cela ne suffisait pas, elles ont fait appel, totalement ou partiellement, à l’argent du dopage. Cet argent a permis à de faux champions d’être les champions à la place des vrais champions. Ici, au Sénégal, c’est à de faux champions électoraux qu’il permettra de devenir des champions à la place d’éventuels vrais champions.

Ce fait qui parait anodin, pour la plupart, est, pourtant le plus grave du siècle que nous entamons.

La présence de notoriétés et de personnalités diverses a servi à « légitimer » l’illégalité.

Ce fait a banalisé les Institutions, a donné un non sens au choix des Sénégalais.

Tous les participants aux Assises, quelle qu’en soit la manière, sont des délinquants.

Avant que l’Histoire ne les juge, un jury d’honneur doit se mettre en place. Ils ont semé la zizanie, la division. Leur acte pourrait mener à une guerre civile, n’eût été la sagesse du Père de la Nation d’alors, un Intellectuel digne de ce nom, une force tranquille. Qui n’a déclenché aucune action de représailles, appliquant la règle des grands sages de l’Humanité. C’est-à-dire conserver l’intégrité du pays, des hommes et des biens. Ce qui était plus important pour lui que d’actionner la machine judiciaire.

Aujourd’hui nous vivons une stagnation où les fonctions sont souvent exercées par des personnes à l’esprit charognard.

Par ailleurs, les corrompus ont perverti le système olympique si noble en tant que vecteur de valeurs sportives.

Les Assises se sont voulues « un peuple » au dessus du peuple qui réfléchit et agit à la place du peuple.

Ces vieillards, tous du troisième et même du quatrième âge, n’ont transmis comme héritage à la jeunesse sénégalaise et africaine que le complot en haut lieu par des personnes haut placées. Et au-dessus de tout soupçon. Parce que porteur de la confiance des masses. Lesquelles, bouche bée, assistent au dévoilement des réalités les plus abjectes. Des plus moches.

Ce n’est point une question de montant, c’est l’esprit comploteur faisant fi de la loi et des Institution qui est en cause. C’est le loup qui porte la peau de l’agneau.

Peu importe pour combien on peut acheter le titre de P.R, même à titre transitoire ! Six, dix millions ? Infiniment plus ? Peut importe !

Ce qui est important c’est que tout cela nous rappelle le cri des égarés devant les portes de l’Enfer, le Jour du Jugement Dernier. Et relaté par le fameux Verset : « Oh, Seigneur ! Nous n’avons fait que suivre nos maîtres et les grands parmi nous. C’est eux qui nous ont égarés. Seigneur, fait leur subir un double châtiment ».

Voilà les personnes et les faits commis par les participants aux Assises Nationales et qui doivent être livrées à plus qu’une Cour d’Assises qui, habituellement, juge les grands criminels. Mais parce qu’ils sont plus que criminels, ils ont semé et banalisé le crime contre le Sénégal, l’Afrique tout entière. C’est-à-dire un crime contre l’Humanité.

Ahmed Khalifa Niasse



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES