AVIS : La diminution ou non du mandat, une épreuve en Soi...

Le débat sur l’opportunité de la diminution du mandat présidentiel en cours n’est pas juridique. Il ne sollicite donc pas les avis , doctes très certainement, des experts en Droit et en Sciences politiques. Il ne convoque pas, non plus, les diatribes incendiaires des politiciens de tous poils qui répondent à la place du seul concerné par un débat entre lui et sa conscience. En vérité, la question de la diminution du mandat présidentiel en cours met le President Macky SALL, seul, face à la responsabilité de tenir sa parole ou de se dédire. Et affirmer cela ne doit, en aucune façon, être considéré comme un acte de défiance à l’endroit du Président de la Republique. C’est lui rappeler, et les images restent disponibles, un engagement qu’il a pris, hors de toute contrainte, entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012. Un engagement réitéré en plusieurs occasions urbi et orbi. Un engagement qu’il est le seul à devoir tenir ou à envisager de s’en délier. Dans les deux hypothèses il doit s’en donner les moyens et en mesurer le prix. Sa réflexion est certainement en cours...

Je me permets, comme participation citoyenne, de lui suggérer deux éléments à prendre en compte dans cette profonde réflexion, :

- Il lui faut d’abord mesurer, pleinement, les conséquences d’une perte de la valeur symbolique de Sa Parole. Si dire cela a encore un sens à notre époque et dans le contexte d’une décomposition avancée des Valeurs qui firent la permanence de nos repères éthiques et morales. Au demeurant, certains de ses alliés devraient se souvenir de leurs incantations, trop récentes pour tomber dans l’oubli, à l’autel de cette exigence...

- Il lui faut, aussi, garder en vue le principe d’exemplarité que doivent s’attacher à incarner ceux qui dirigent un pays et qui portent sur leurs frêles épaules humaines un attribut divin : le Pouvoir ! Et c’est sous le rapport du Divin, qui fit de lui le Chef de l’Etat contre toute attente, qu’il devrait garder à l’esprit que le terme de son mandat est déjà inscrit, quelque part, dans les tablettes du Seigneur et que rien, ni personne, ne peut y changer une virgule ! Par contre, Dieu est attentif à tout ce que nous disons et faisons. Il aime la cohérence entre nos paroles et nos actes. Il jauge et juge de notre confiance absolue en Sa Sagesse...

Sachant tout cela, la décision peut être aisée. Tout le reste n’est qu’une épreuve qui nous est faite, collectivement, pour distinguer les flatteurs et les bonimenteurs de ceux qui craignent le retour vers le Seul Détenteur du Pouvoir. Faire le tri entre ceux qui croient vraiment et les hypocrites, c’est cela la quintessence des épreuves multiples et multiformes qui jalonnent chacune de nos existences.

Comprenne qui pourra !

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com

PS : il paraît qu’il y’a encore des gens qui ne croient pas en Dieu dans notre pays. Cette réflexion ne les concerne donc pas.




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES