AVIS : La diminution ou non du mandat, une épreuve en Soi...

Le débat sur l’opportunité de la diminution du mandat présidentiel en cours n’est pas juridique. Il ne sollicite donc pas les avis , doctes très certainement, des experts en Droit et en Sciences politiques. Il ne convoque pas, non plus, les diatribes incendiaires des politiciens de tous poils qui répondent à la place du seul concerné par un débat entre lui et sa conscience. En vérité, la question de la diminution du mandat présidentiel en cours met le President Macky SALL, seul, face à la responsabilité de tenir sa parole ou de se dédire. Et affirmer cela ne doit, en aucune façon, être considéré comme un acte de défiance à l’endroit du Président de la Republique. C’est lui rappeler, et les images restent disponibles, un engagement qu’il a pris, hors de toute contrainte, entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012. Un engagement réitéré en plusieurs occasions urbi et orbi. Un engagement qu’il est le seul à devoir tenir ou à envisager de s’en délier. Dans les deux hypothèses il doit s’en donner les moyens et en mesurer le prix. Sa réflexion est certainement en cours...

Je me permets, comme participation citoyenne, de lui suggérer deux éléments à prendre en compte dans cette profonde réflexion, :

- Il lui faut d’abord mesurer, pleinement, les conséquences d’une perte de la valeur symbolique de Sa Parole. Si dire cela a encore un sens à notre époque et dans le contexte d’une décomposition avancée des Valeurs qui firent la permanence de nos repères éthiques et morales. Au demeurant, certains de ses alliés devraient se souvenir de leurs incantations, trop récentes pour tomber dans l’oubli, à l’autel de cette exigence...

- Il lui faut, aussi, garder en vue le principe d’exemplarité que doivent s’attacher à incarner ceux qui dirigent un pays et qui portent sur leurs frêles épaules humaines un attribut divin : le Pouvoir ! Et c’est sous le rapport du Divin, qui fit de lui le Chef de l’Etat contre toute attente, qu’il devrait garder à l’esprit que le terme de son mandat est déjà inscrit, quelque part, dans les tablettes du Seigneur et que rien, ni personne, ne peut y changer une virgule ! Par contre, Dieu est attentif à tout ce que nous disons et faisons. Il aime la cohérence entre nos paroles et nos actes. Il jauge et juge de notre confiance absolue en Sa Sagesse...

Sachant tout cela, la décision peut être aisée. Tout le reste n’est qu’une épreuve qui nous est faite, collectivement, pour distinguer les flatteurs et les bonimenteurs de ceux qui craignent le retour vers le Seul Détenteur du Pouvoir. Faire le tri entre ceux qui croient vraiment et les hypocrites, c’est cela la quintessence des épreuves multiples et multiformes qui jalonnent chacune de nos existences.

Comprenne qui pourra !

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com

PS : il paraît qu’il y’a encore des gens qui ne croient pas en Dieu dans notre pays. Cette réflexion ne les concerne donc pas.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES