AVIS : Cissé Lo, citez votre mentor en premier avant les 90% d’entre nous

C’est triste de le répéter mais le wolof a bien raison de dire que "lou rére si dioudou fégne si djiko".
MACKY aujourd’hui manifeste dans tous les actes qu’il pose les névroses qui l’ont hanté tout au long de son enfance tourmentée. A le voir avec son embonpoint et son obésité revendiquée comme le signe vrai de la réussite du parvenu qu’il est, l’on mesure combien cet homme gourmand a dû souffrir de ne goûter que l’odeur des effluves des mets délicieux s’échappant des cuisines de son auguste homonyme.
L’épisode de la franche rigolade avec SOULEYMANE NDENE NDIAYE au moment de lui remettre sa décoration éclaire aussi ses relations avec une certaine partie de la population : à son accès aux affaires sous Me WADE effectivement nombre de questions se posaient sur le rapport qu’elle entretenait avec MACKY tout-puissant à l’époque.
Cet homme servile n’a marqué son passage au pouvoir avec Me WADE qu’à travers sa rage de servir les sombres desseins de son maitre d’abaisser IDRISSA SECK, après avoir menacé à l’époque l’opposition à travers l’avertissement clairement adressé à un AMATH DANSOKHO trop remuant alors : « Nous sommes un Etat démocratique et tolérant ; sinon nous pourrions mettre fin tout de suite aux provocations de M. AMATH DANSOKHO".
MACKY n’est pas habitué à diriger. Comme l’a rappelé YORO DIA il est toujours dans la position de ce sicaire à qui on désigne une cible sur laquelle foncer les crocs en avant.
A son accession au pouvoir, conditionné par l’évidence que casser du PDS était une demande sociale, il a foncé la bave à la bouche sur Me WADE, en cherchant coute que coute à le rabaisser, à l’humilier.
C’est qu’il en avait bien besoin, pour exorciser enfin son attachement domestique à ce maître dont il a procédé rituellement à la mise à mort, en lui arrachant son bout de chair, ce qu’il avait de plus cher !
Cela n’a pas apaisé sa frustration névrotique, au contraire, sa rage envers toute forme d’indépendance, de dignité a été décuplée, d’où cette colère sourde, cette haine qui dégouline du tréfonds de son cœur à chaque fois qu’il parle de ses concitoyens : « Ce sont des paresseux, des trafiquants d’influence, da niouy « ngande ngandoulou », et que sais-je encore ! Avec MACKY tout le monde doit souffrir du complexe d’être bien né, ou ne pas devoir sa position à des génuflexions, rasages de murs, diébelou opportuniste, danses du ventre et autres suppliques à coups de phares sur l’autoroute ou de douloureuses séances larmoyantes de contrition devant un IDRISSA SECK revanchard, sous les yeux méprisants d’un Pape DIOP obséquieux...
Combien sont-ils parmi ses plus proches collaborateurs et collaboratrice qui le travaillent au corps pour un waax waxeet à n’avoir ménagé aucun effort pour être dans les bonnes grâces de Me WADE au faite de sa gloire ? Ces frustrés qui ont rejoint MACKY par soif de revanche ou simple opportunisme et qui le conduisent à travers les méandres du reniement de la parole donnée, donc du déshonneur éhonté ne doivent surtout pas oublier que ce ne sont pas les militants des partis politiques d’opposition qui sont les seuls auditeurs et téléspectateurs dépités de leurs insolence et leur impolitesse. Quand l’on insulte les sénégalais en accusant 90% d’entre eux de vivre de l’argent sale et j’en passe l’on doit réaliser que ce sont les 65% d’électeurs qui ont porté MACKY au pinacle qu’on est en train d’injurier, en plus des 35 autres % qui ont accepté démocratiquement le verdict des urnes et lui ont souhaité bon vent, CISSE LO.
S’il y a un voleur ou quelqu’un qui vit de l’argent sale selon le jugement de la CREI qui interdit le don comme preuve d’enrichissement licite MOUSTAPHA CISSE LO n’a qu’à chercher à côté de lui. Il verra un monsieur bien potelé revendiquant un patrimoine de plusieurs milliards dont l’essentiel provient selon ses propres aveux circonstanciés des largesses de Me WADE. S’il ya bien quelqu’une qui vit de l’argent sale, c’est bien celle là dont on ne connait aucune activité licite et qui a une villa à deux cent millions. Et enfin s’il y a d’autres gens malhonnêtes qui vivent de l’argent sale, qu’il nous sorte la liste de tous les « arrosés » par DIACK le Parrain et qui sont leurs partenaires du moment.
Après avoir injurié les chefs religieux, CISSE LO insulte les sénégalais, cette fois-ci. Tous les sénégalais. Ou au moins 90% d’entre eux. LOU EUP TOUROU NAK !
MACKY leader d’un parti politique a emprisonné M. OMAR SARR, pour le délit d’offense au Chef de l’Etat. Que fera t-il enfin de son fou CISSE LO qui nous manque de respect tous autant que nous sommes ?
Nous risquons de régler cette affaire nous-mêmes car le mépris que MACKY affiche envers les sénégalais et l’inconvenance du comportement de ses lieutenants heurtent tous les sénégalais qui ne les reconnaissent plus et sont chaque jour encore plus rebutés par leurs attitudes.
Que MACKY nous lâche alors, mais qu’il voit pour une fois le monde comme il est et non à travers sa propre vision du monde infectée de trop de complexes et autres tares et travers dont il est incapable pour le moment de se libérer. Aujourd’hui, il a un nouveau maître dont il n’arrive pas à réaliser la force et la puissance. Sinon il ne chercherait pas à se dresser contre lui, ou à le défier insolemment : C’est le peuple sénégalais. Qu’il le veuille ou pas, il respectera ce que les sénégalais exigeront de lui : le respect de sa parole.
« Kou khamoul loula fale, loula fale folila » Rien que ça !
Cissé Kane NDAO
Président de l’Alliance Démocratique pour la République




AFRIQUE-MONDE

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

DEPECHES

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES