ALIOUNE TINE : "Tous les ingrédients sont réunis pour compromettre ce qu’on a de plus précieux"

Débats sur le processus électoral à l’assemblée nationale : Appel à transgresser les règles qui garantissent une alternance démocratique en Afrique.
La Présidentielle à deux tours permet d’élire démocratiquement un Président doté d’une forte légitimité pour gouverner . Cette garantie est de plus en plus menacée par des pratiques politiciennes et constitutionnelles qui sont des facteurs qui menacent la paix, la stabilité et les acquis démocratiques.
Au plan constitutionnel nous avons l’élection présidentielle à un seul tour. En Afrique de l’Ouest l’exemple caricatural est le Togo qui a inauguré la succession dynastique et qui n’a jamais connu d’alternance. Le règne d’une famille et d’un clan depuis les années 60. Le contre exemple de tous ceux qui ont voulu garder le pouvoir après le mandat constitutionnel et qui ont échoué :Mamadou Tandjan du Niger et Abdoulaye Wade au Sénégal. Faut absolument exclure de nos débats toutes velléités de revenir sur les deux tours.
La méthode politicienne qui ne vaut guère mieux et qui a les pires effets sur la démocratie c’est le COUP KO , une façon détournée de réduire les deux tours en un seul. Pour y arriver il faut réduire comme peau de chagrin l’espace civique, les libertés fondamentales, liberté d’expression avec un monopole absolu sur les médias publics, la domestication des médias privés. Réduction et mise au pas de l’opposition et de la société civile. In fine contrôle absolu des institutions et des acteurs de régulation. C’est cela l’hyperpresidentialisme mais c’est ce que certains appellent du Bonapartisme. Ils pensent l’étape de la dictature est nécessaire pour faire avancer la société. Bonaparte a lamentablement échoué. Les élections en Guinée, en Côte d’Ivoire, au Togo, au Congo Brazzaville c’est un coup KO.Au Niger , le challenger du President a fait le deuxième tour en prison dans sa cellule. Au Sénégal, un véritable laboratoire avec le Bénin de la démocratie et des droits de l’homme où une réflexion qui a réuni pendant un bon bout de temps des conclusions qui ne sont certes pas la bible mais permettaient de dégager un horizon d’attente au plan politique et éthique. Mieux les événements consécutifs du 23 juin un moment historique pour asseoire un consensus ont également été un ratage.
Plus inquiétant est le débat sur la double nationalité dont l’objectif est d’exclure des adversaires politiques sérieux. La Constitution a réglé la question. Respectons la. Débats anachroniques au moment où on parle de passeport de la CEDEAO et où le passeport unique africain est lancé et où un passeport africain est lancé. Il faut également tirer les leçons des conséquences sur l’exclusion des adversaires sur la base de la nationalité en Côte d’Ivoire.
Last but not least la gestion des ressources naturelles, gaz, pétrole, or qui créent des facteurs aggravants avec l’implication d’éléments exerieurs. Tous les ingrédients sont réunis pour que les acteurs politiques et de la société civile fassent preuve d’un sens élevé des responsabilités et de patriotisme pour que ce pays continuent d’être un havre de paix et de sécurité. Tous les ingrédients sont réunis pour compromettre ce qu’on a de plus précieux. La Paix. Il faut dialoguer.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES