AFRIQUE : Le Niger dans l’attente des résultats de la présidentielle

Les opérations de vote pour la présidentielle et les législatives qui avaient été prolongées dans plusieurs villes du Niger ont pris fin lundi soir. Selon les autorités, les résultats devraient être annoncés dans les cinq jours qui viennent.

« Tous les bureaux sont fermés », a affirmé, lundi 22 février au soir, le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) Me Kadri Sanda Oumarou.

Le vote avait a été prorogé lundi dans de nombreuses villes qui n’avaient pas reçu le matériel électoral dimanche, comme « près de Tahoua (Ouest, fief électoral du président Issoufou), Agadez (Nord) et près de Zinder (Sud) », selon la Ceni qui a commencé à annoncer des résultats partiels, notamment ceux de la diaspora et de 20 des 308 communes du pays. Ces résultats partiels donnent le président Issoufou en tête avec 40,18% devant Hama Amadou avec 29,17%.

Selon les autorités, les résultats complets doivent être annoncés dans les cinq jours suivant le scrutin. Mais certaines tendances se dessinent déjà comme à Niamey, fief traditionnel de l’opposant Hama Amadou, où celui-ci est largement en tête comme prévu, a-t-on appris de sources concordantes. « Il y aura un second tour », affirme Moussa Harouna, le représentant de l’ancien Premier ministre Seïni Oumarou, citant les tendances recueillies par ses militants.

« Que son coup KO échoue [En référence à la volonté du président Mahamadou Issoufou de s’imposer dès le premier tour, NDLR], c’est déjà une victoire pour nous et un échec pour lui parce qu’il en avait fait un point d’honneur », a-t-il assuré, promettant que l’opposition serait victorieuse au second tour.

Bilan sécuritaire positif

« Nous attendons les rapports des représentants sur le terrain (…) mais la Cour constitutionnelle va avoir du travail », a-t-il ajouté, en citant l’exemple de Bosso (Sud-Est), où selon lui des éléments armés ont tenté de s’emparer des urnes.

Chez l’autre principal opposant, Hama Amadou, incarcéré depuis novembre en raison d’une affaire controversée de trafic d’enfants, on refusait lundi de commenter le vote. « Les résultats vont au-delà de nos espérances. Nous sommes très, très, très confiants » et « comme promis, (Hama Amadou) va aller de la prison à la présidence », souffle un représentant du candidat.

« Tout s’est bien passé au niveau sécuritaire », a précisé à la mi-journée à l’AFP le ministre de l’Intérieur Hassoumi Massaoudou. Il s’est aussi montré « très confiant », balayant les accusations de fraude.

Un incident lié aux législatives

« Les élections sont libres et transparentes, assure-t-il. La preuve, c’est que l’opposition arrive largement en tête à Niamey. Si on voulait faire un hold-up, pourquoi on ne l’a pas fait à Niamey alors ? (…) Ils racontent n’importe quoi. Nous allons gagner à la régulière », conclut-il.

La campagne, très tendue, a été marquée par des échauffourées entre partisans du président et opposants qui contestent la régularité du fichier électoral. Elle a été précédée de l’arrestation de personnalités et l’annonce d’un putsch raté par le pouvoir.

Signe de cette tension : un incident s’est produit à Tassara, à la frontière avec l’Algérie. Le président local de la Ceni a dû se réfugier à la gendarmerie et les gendarmes faire « des tirs de sommation devant des 4×4 venus d’Algérie qui encerclaient le bâtiment », selon un délégué du parti de M. Issoufou, Mohamed Ibrahim. Celui-ci a ajouté qu’il s’agissait d’un contentieux électoral au sujet des législatives. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES