AFRIQUE : Comment Benyamin Netanyahou a pris l’Afrique par les sentiments

La tournée africaine du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, qui s’achève ce jeudi, fut riche en symboles. En misant sur la lutte antiterroriste et le partage de la mémoire, l’État hébreu espère regagner sa place sur le continent. Et renforcer sa posture sur la scène internationale.

Nul doute, le Premier ministre israélien est pleinement satisfait de sa visite historique dans quatre pays africains, qui s’achève jeudi 7 juillet. L’équation est simple : « Ici, nous sommes vus comme une superpuissance dans de nombreux domaines : les technologies, le renseignement, l’eau, l’agriculture, la cybernétique et bien d’autres choses », a-t-il confié lors de son passage au Kenya, le mardi 5 juillet.

L’accueil très chaleureux qui lui a été réservé à chaque étape de son voyage semble confirmer cette image de marque. « L’Afrique a besoin d’Israël », lui a d’ailleurs répondu le président kényan, Uhuru Kenyatta, qui s’est engagé à œuvrer pour que l’État hébreu retrouve son statut d’observateur au sein de l’Union africaine (UE). « La réintégration d’Israël dans cette organisation panafricaine est essentielle pour tous ceux qui voient le terrorisme comme un défi commun », a poursuivi l’homme fort de Nairobi.

Campagne de charme

Le Kenya et Israël ont considérablement renforcé leur coopération sécuritaire depuis les attentats de Mombasa, en novembre 2002. Longtemps, c’est sur cette expertise très particulière qu’a misé Tel Aviv pour s’implanter sur le continent. Aujourd’hui, la donne n’a fondamentalement pas changé. En témoigne, le sommet africain qui s’est tenu le 4 juillet en Ouganda. Entouré de sept chefs d’État africains, dont son hôte, Yoweri Museveni, le Premier ministre israélien a certainement savouré l’instant, alors que son pays semble isolé sur la scène internationale, en particulier dans les instances onusiennes où il entend s’appuyer sur cette nouvelle alliance en gestation au moment de votes cruciaux.

L’étrange lapsus de Museveni n’a pas manqué d’intriguer la presse israélienne
Son offensive de charme – renforcée par la venue d’une cinquantaine d’hommes d’affaires israéliens et un chèque de 13 millions de dollars destinés à des investissements en Afrique – n’aurait sans doute pas eu le même impact sans des messages forts. À Entebbe, Israël et l’Ouganda ont commémoré conjointement le quarantième anniversaire de l’opération menée par les commandos de Tsahal pour secourir la centaine d’otages d’un vol Paris-Tel Aviv détourné par des Palestiniens. « Ce triste événement, il y a 40 ans, est devenu un autre lien reliant la Palestine à l’Afrique », a résumé Museveni, dont le lapsus n’a pas manqué d’intriguer la presse israélienne.

Mémoire partagée

À Entebbe, Benyamin Netanyahou a enfin pu rendre un hommage solennel à son frère aîné, Yonathan, abattu dans les premières minutes de l’assaut, le 4 juillet 1976. Mais c’est une autre mémoire que le Premier ministre israélien a tenu à honorer lors de sa tournée africaine. Mercredi 6 juillet, à Kigali, Netanyahou s’est rendu au mémorial de Gisozi où reposent dans des sépultures communes quelques 250 000 des 800 000 victimes du génocide rwandais, selon l’ONU. « Mon peuple connaît également la douleur d’un génocide. C’est un lien unique, même si c’est un lien qu’aucun de nos peuples ne souhaite avoir », a déclaré le chef du gouvernement israélien, lors d’une conférence de presse avec le président Paul Kagamé. Avec des intérêts communs et, accessoirement, la mémoire en héritage, le rapprochement israélo-africain est en marche. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES