AFRIQUE : Burkina Fasso déçu par l’accord de Macky SALL (réactions)

A l’annonce du projet de protocole d’accord de la médiation, des bobolais qui manifestaient depuis mercredi soir disent être déçus, frustrés et indignés. Ils n’entendent donc pas arrêter la lutte. Rendez-vous a été lundi matin à la place Tiefo Amoro pour dire non au RSP

Moussa Zerbo, militant UPC
Il y a beaucoup d’incertitudes dans ce communiqué dans la mesure où les préoccupations des partis politiques mais aussi de la société civile n’ont pas été prises en compte. Alors ces propositions de la CEDEAO ne répondent pas à nos attentes. Je pense que les médiateurs devraient revoir ce qui peut tranquilliser les populations, parce que tout ce qui est dit est flou. Nous allons toutefois attendre les directives au niveau central pour la conduite à tenir.

Daouda Ouattara, Mouvement y’en a marre
Nous sommes indignés après lecture de ce projet de protocole d’accord de la CEDEAO. La résistance va donc continuer. Demain nous sortirons plus nombreux que d’habitude. De telles propositions telles que mentionnées dans le communiqué sont insensées. Comment peut-on décider du retour du CDP, de la libération des anciens prisonniers ? Et nos morts ? Pas question. Nous sommes là jusqu’au matin. Nous allons lutter jusqu’au sang.

Eloi Sawadogo, président de la Ligue des jeunes
Je suis déçu de cette décision. C’est pourquoi je lance un appel à tous les partis politiques d’oppositions et aux OSC à une union d’action d’urgence. Gilbert Diendéré joue sur le temps avec la complicité de la CEDEAO et le peuple va payer le prix si on dort. On ne doit plus dialoguer. Blaise a passé par cette même stratégie. Ce qui est dommage, c’est le silence de l’armée régulière. Nous sommes maintenant convaincus qu’il y a deux armées au Burkina : le RSP et le peuple. Nous n’allons pas nous laisser faire.

Une manifestante qui a requis l’anonymat
La déclaration telle que je l’ai comprise ne me satisfait pas du tout. Elle me fait d’ailleurs peur de la suite qu’elle peut engendrer. A-t-on tenu compte des préoccupations de la population ? Veulent-ils passer sous silence tout le mal que le RSP a fait subir au peuple. Quand on demande pardon, c’est qu’on reconnait avoir fait un mal ? Quel acte posent-ils alors pour qu’on les pardonne. Il faut absolument dissoudre le RSP parce que tant qu’il sera une force, le Burkina n’aura jamais la paix.

Yacouba Mandé, un manifestant
Je marque mon désaccord total par rapport au projet de protocole d’accord de la CEDEAO sur la crise qui prévaut dans notre pays. Je pense que tout ce que le peuple a fait été remis en cause. Les vies perdues les 30 et 31 octobre 2014 et celles des 17, 18 et 19 septembre n’ont servi à rien alors. Aussi la question du code électoral ne concerne que les acteurs politiques. Comment l’institution militaire va-t-elle s’immiscer.

La décision me déçoit bien que je ne m’entendais pas grand’ chose de ces médiations. Il faut que le code électoral soit respecté et que les organes de la transition soient mis en place. Cette situation qui se passe actuellement au Burkina est interpellatrice pour tous les pays africains. Et j’estime que tous ces personnes qui sont éprises de liberté, de paix et de démocratie doivent se sentir concernées.

Propos recueillis par Bassératou KINDO
Lefaso.net



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES