AFFAIRE KARIM WADE : Le communiqué des libéraux de St Louis

Le 25 mars 2012 consacrait la seconde alternance politique de notre pays, attestant ainsi la respiration démocratique, gage de stabilité et de maturité du peuple sénégalais. Un nouveau régime s’installait alors avec en bandoulière, la reddition des comptes, la restauration des valeurs de la république, la lutte contre l’injustice et l’impunité.
Mais que fut grande notre surprise, quand cette kyrielles d’engagement pris devant le peuple souverain, se transforma en un coup d’œil, en chasse aux sorcières, avec la réactivation de la Cours de répression de l’enrichissement illicite (CREI) ; juridiction d’exception, mise au cœur du dispositif de traque des dignitaires de l’ancien régime de Me WADE.
La cible principale Karim Meissa WADE fut convoquée auditionnée et jetée en prison, pour le seul tort d’être le fils Du Pdt Abdoulaye WADE, au nom d’une prétendue demande sociale fomentée par un conglomérat dénommé Benno Bokk Yaakaar dont la seule motivation était d’assouvir une vengeance inhumaine et de déconstruction des WADE. Des accusations outrageuses défrayaient la chronique : détournement de 4000 milliards selon Dansokho ; 1500 d’après Latif Koulibaly , 400 détectés par Moussa Felix SOW avocat de l’ETAT et 694 conclut la crei. Cela était suffisant pour faire subir à Karim WADE toute forme d’injustice et de privation de liberté possible et inimaginable. Rien n’était de trop pour briser un potentiel adversaire politique, qui cristallise de plus en plus l’espoir de tout un peuple embourbé dans l’amateurisme d’un régime aux abois en mal de compétences et à la quête effrénée d’un second mandat.
C’est alors que les religieux, les organisations de la société civile celles des droits de l’homme, les Nations Unies, la CDEAO les pays amis du SENEGAL, les militants sympathisants et simples citoyens, outrés par les agissements politiques du pouvoir en place, se levèrent comme un seul homme pour se dresser contre une telle forfaiture. L’arrêt de Cours de justice de la CDEAO et l’avis du Groupe de travail des Nations UNIES ordonnant successivement le respect de la présomption d’innocence et du privilège de juridiction , et la fin de la détention arbitraire assortie d’une indemnisation ,démontrent , s’il en était besoin ,du recule démocratique au SENEGAL.
Rappelons que les corps de contrôle de l’ETAT tels l’INSPECTION GENERALE D’ETAT ( IGE) et la Cours des comptes, n’ont jamais fait état d’un quelconque détournement de deniers publics ou de fait de corruption de Karim WADE quand il était aux responsabilités.

Après plus de trois ans d’incarcération, le détenu politique candidat du PDS et de ses alliés à l’élection présidentielle de 2019 et leader de l’opposition est libéré.
Ce combat âpre, endurant, incertain par moment, mais à la fin bénéfique et payant, n’était que la face visible de l’iceberg ; le combat, le vrai, celui de porter KARIM MEISSA WADE à la magistrature suprême du SENEGAL, vient de commencer. Et pour ce faire, nous nous donnerons tous les moyens possibles pour l’atteinte de cet objectif.
Ainsi, nous les militants libéraux Du département de St LOUIS, sous la houlette de notre responsable Mayoro FAYE, faisons écho de l’appel de notre candidat, leader de l’opposition Karim WADE, invitant les citoyens de tout bord à nous rejoindre pour les victoires avenir. Egalement, aux militants et sympathisants, d’élargir les bases et de rester à l’écoute des populations à travers le pays et dans la diaspora.
Cette première adresse poste incarcération révèle toute la grandeur d’un homme reconnaissant et conscient de l’espérance de tout un peuple à son endroit.

Djibril SAKHO
Porte-parole du jour
Membre du comité directeur du PDS



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES