AFFAIRE KARIM WADE : Le communiqué des libéraux de St Louis

Le 25 mars 2012 consacrait la seconde alternance politique de notre pays, attestant ainsi la respiration démocratique, gage de stabilité et de maturité du peuple sénégalais. Un nouveau régime s’installait alors avec en bandoulière, la reddition des comptes, la restauration des valeurs de la république, la lutte contre l’injustice et l’impunité.
Mais que fut grande notre surprise, quand cette kyrielles d’engagement pris devant le peuple souverain, se transforma en un coup d’œil, en chasse aux sorcières, avec la réactivation de la Cours de répression de l’enrichissement illicite (CREI) ; juridiction d’exception, mise au cœur du dispositif de traque des dignitaires de l’ancien régime de Me WADE.
La cible principale Karim Meissa WADE fut convoquée auditionnée et jetée en prison, pour le seul tort d’être le fils Du Pdt Abdoulaye WADE, au nom d’une prétendue demande sociale fomentée par un conglomérat dénommé Benno Bokk Yaakaar dont la seule motivation était d’assouvir une vengeance inhumaine et de déconstruction des WADE. Des accusations outrageuses défrayaient la chronique : détournement de 4000 milliards selon Dansokho ; 1500 d’après Latif Koulibaly , 400 détectés par Moussa Felix SOW avocat de l’ETAT et 694 conclut la crei. Cela était suffisant pour faire subir à Karim WADE toute forme d’injustice et de privation de liberté possible et inimaginable. Rien n’était de trop pour briser un potentiel adversaire politique, qui cristallise de plus en plus l’espoir de tout un peuple embourbé dans l’amateurisme d’un régime aux abois en mal de compétences et à la quête effrénée d’un second mandat.
C’est alors que les religieux, les organisations de la société civile celles des droits de l’homme, les Nations Unies, la CDEAO les pays amis du SENEGAL, les militants sympathisants et simples citoyens, outrés par les agissements politiques du pouvoir en place, se levèrent comme un seul homme pour se dresser contre une telle forfaiture. L’arrêt de Cours de justice de la CDEAO et l’avis du Groupe de travail des Nations UNIES ordonnant successivement le respect de la présomption d’innocence et du privilège de juridiction , et la fin de la détention arbitraire assortie d’une indemnisation ,démontrent , s’il en était besoin ,du recule démocratique au SENEGAL.
Rappelons que les corps de contrôle de l’ETAT tels l’INSPECTION GENERALE D’ETAT ( IGE) et la Cours des comptes, n’ont jamais fait état d’un quelconque détournement de deniers publics ou de fait de corruption de Karim WADE quand il était aux responsabilités.

Après plus de trois ans d’incarcération, le détenu politique candidat du PDS et de ses alliés à l’élection présidentielle de 2019 et leader de l’opposition est libéré.
Ce combat âpre, endurant, incertain par moment, mais à la fin bénéfique et payant, n’était que la face visible de l’iceberg ; le combat, le vrai, celui de porter KARIM MEISSA WADE à la magistrature suprême du SENEGAL, vient de commencer. Et pour ce faire, nous nous donnerons tous les moyens possibles pour l’atteinte de cet objectif.
Ainsi, nous les militants libéraux Du département de St LOUIS, sous la houlette de notre responsable Mayoro FAYE, faisons écho de l’appel de notre candidat, leader de l’opposition Karim WADE, invitant les citoyens de tout bord à nous rejoindre pour les victoires avenir. Egalement, aux militants et sympathisants, d’élargir les bases et de rester à l’écoute des populations à travers le pays et dans la diaspora.
Cette première adresse poste incarcération révèle toute la grandeur d’un homme reconnaissant et conscient de l’espérance de tout un peuple à son endroit.

Djibril SAKHO
Porte-parole du jour
Membre du comité directeur du PDS




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES