AFFAIRE DIACK : Le Comité Directeur du Pds renvoie à la presse le communiqué à l’origine de l’arrestation d’Omar SARR

Le Comité Directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), s’est réuni ce lundi 11 janvier 2016 à la permanence nationale Oumar Lamine BADJI sous la présidence du frère Cheikh Tidiane SY, désigné à cet effet par le frère Secrétaire Général National, Me Abdoulaye WADE, à l’effet d’examiner le seul point à son ordre du jour :

Message du frère Secrétaire Général National au comité directeur.

Le Secrétaire Général National a d’abord adressé ses vœux de bonne et heureuse année à tous les sénégalais, tous les militantes et militants du parti et particulièrement à tous les otages politiques privés de liberté et dont le seul tort est de demeurer combatifs et ancrés dans le PDS.

Il a renouvelé sa confiance au Coordonnateur National et Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR, et exhorté les jeunes, les femmes, les cadres et les anciens du parti à s’investir davantage dans l’animation, la mobilisation et l’organisation du parti, des militants et citoyens sur tout le territoire national et participer au renforcement de notre démocratie et à l’élargissement des espaces de liberté.

Le frère Secrétaire Général National invite à l’unité, la solidarité et surtout à la patience, à la retenue et au sens des responsabilités dans ces moments où le parti a besoin de beaucoup de sérénité pour faire face avec courage et détermination aux vaines tentatives de déstabilisation par un pouvoir qui n’hésite pas à instrumentaliser la justice en arrêtant puis emprisonner le plus grand nombre possible de militants et responsables. Il a informé et rassuré l’ensemble des militants et militantes que la lutte pour la démocratie et la victoire de notre parti sont au centre de ses préoccupations et qu’il a entrepris de mener les plus larges consultations pour recueillir tous les avis et prendre le moment venu toutes les mesures pour renforcer notre famille politique.

Le frère secrétaire général a rappelé que l’argent d’origine illicite, injecté dans le processus électoral en 2009 et 2012, a conduit à l’avènement d’un régime qui manque de légitimité. Les citoyens sont en droit d’exiger que toute la lumière soit faite sur les circonstances et l’origine de ce financement.

Après avoir attentivement écouté le message et les recommandations du frère secrétaire général national, le comité directeur engage les militants et les militantes, dans l’unité et la sérénité, à animer toutes les instances horizontales comme verticales du parti, à mobiliser et organiser tous les sénégalais en vue de renforcer notre système démocratique et faire face aux multiples agressions d’un régime revanchard qui tente mais vainement de s’imposer par la force.

Le comité directeur félicite le frère Cheikh Tidjane SY pour sa présidence sereine et responsable et pour la clarté du message qu’il a délivré au nom du frère secrétaire général national.

Le comité directeur félicite les populations du Walo qui ont exprimé leur soutien au frère Oumar SARR par une forte mobilisation montrant la voie à suivre.

Le comité directeur, unanimement, a assuré le frère Oumar SARR, secrétaire général national adjoint et coordonnateur du parti, de son total soutien et assume l’intégralité du communiqué qu’il a publié en son nom le 25 décembre 2015 et intégré au présent comme en faisant partie.

Communiqué du 25 décembre 2015

Un journal français révèle, en confirmant ce que nous dénoncions déjà à l’époque, le financement des campagnes de Macky SALL par l’argent sale et par des puissances étrangères qui ne pouvaient pardonner à Abdoulaye WADE de défendre d’abord les intérêts de notre pays.

L’argent sale, l’argent de la triche, l’argent du dopage dans l’athlétisme, l’argent de la drogue du sport, l’argent de la corruption est au cœur des différentes campagnes de Macky SALL. Cet argent a financé sa campagne pour les élections municipales et locales de 2009, comme il a financé sa campagne pour l’élection présidentielle de 2012.

Les deux victoires qu’il a obtenues sont des victoires malpropres.

Celui qui a déclaré solennellement aux Sénégalais que le socle de nos valeurs de sobriété, de vertu, de transparence et d’efficacité guidera sa gouvernance vient, par les révélations qui nous sont faites, d’être pris la main dans la poubelle où il s’est copieusement servi.

Les dénégations et autres cris au complot seront vains et notre peuple est en droit de s’interroger et de demander à Macky SALL de rendre compte et de s’expliquer devant les juges lorsqu’il lui sera demandé de le faire et il ne lui sera accordé aucune faveur ni immunité, puisqu’il y va de l’honneur de notre nation.

Habitué à l’argent facile qu’il garde pour lui même, sa famille et son clan, tout indique que les pratiques de corruption et d’ accaparement continuent avec et par la multiplication et la quasi généralisation des marchés de gré à gré.

Aujourd’hui que les masques sont tombés, notre parti exige la libération immédiate et sans condition des prisonniers politiques, notamment Karim WADE notre candidat désigné à la prochaine élection présidentielle et que les nations unies ont déclaré arbitrairement détenu pour n’avoir pas bénéficié d’un procès équitable, respectant ses droits.

Ceux dont tous les mandats sont marqués du sceau de l’ignominie et de l’argent sale, qui organisent des procès déclarés non équitables, qui condamnent et détiennent arbitrairement en prison un opposant politique et qui mettent notre pays au ban de la communauté mondiale par le non respect de sa signature internationale ne peuvent espérer avoir droit à un minimum d’honneur en restant aux commandes de notre pays.

La démission reste la seule porte de sortie pour les corrompus et les incompétents.

Fait à Dakar, le 11 janvier 2016
Le Comité Directeur




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES