AFFAIRE DIACK : L’Ujtl demande à Macky de s’expliquer sur les aveux de Diack

De prime abord l’UJTL exige la libération sans condition de notre frère Coordonnateur national Oumar Sarr placé sous mandat de depot pour le delit de dffusion de fausses nouvelles et faux et usage de faux en ecriture privee,quelle honte ;nous estimons que cette énième intimidation dont il fait l’objet démontre à suffisance la volonté de ce régime de ruine nationale de confisquer toutes les libertés alors acquises de hautes luttes et au prix fort. Si Oumar Sarr est placé en garde à vue pour avoir signé le communiqué du comité directeur, l’UJTL s’approprie totalement et intégralement le même communiqué et invite le pouvoir à prendre ses responsabilités.
Car en réalité il s’agit d’un sénégalais nommé Lamine Diack qui ne porte pas Me Wade dans son cœur et cette haine viscérale l’a amené à pactiser avec le diable pour renverser Me Wade. Diack a dit clairement avoir utilisé l’argent sale, l’argent de la triche, l’argent du dopage dans l’athlétisme, l’argent de la drogue du sport, l’argent de la corruption pour financer la campagne de Macky scandale SALL.
Effectivement, les masques sont tombés car qui se sent morveux se mouche et l’histoire a donné raison à Wade qui criait au complot international contre sa personne. Ainsi, l’UJTL exige que le Président Macky scandale Sall se prononce sur les révélations de Lamine Diack qui le mouille jusqu’au cou dans cette affaire de bandits à col blanc et de corruption à grande échelle. Halte à un second complot sur le dos des sénégalais qui n’accepteront jamais que nos élites défaillantes se défaussent sur le peuple ou sur les journalistes pour échapper à leurs responsabilités. Au lieu de s’en prendre au fauteur et au corrompu, on s’en prend à celui qui les montre du doigt, du jamais vu.
Sur les ruines de la République fondée par de vaillants compatriotes, il veut ériger un royaume, ce projet diabolique découle de la folie d’un homme ou d’un clan couvert de turpitude. Ainsi, pour s’assurer la docilité des masses populaires, il corrompt ou combat les élites sensées parler et agir en leur nom. Les opposants sont intimidés, les journalistes muselés.
Quand Diack dit avoir financé des mouvements de jeunes, tous les regards sont tournés sur le mouvement Y’en a marre. Ainsi, il révèle ce que tous les sénégalais savaient déjà. Comment des drogués, des repris de justice, des malpropres, des contre exemples qui tiraient le diable par la queue puissent se lever un bon jour et avoir les moyens de bruler ce pays, de faire le tour su Sénégal et de s’en prendre à Me Wade. Cette question a trouvé réponse avec les révélations de Diack. Mieux encore, ils ont reçu le ministre français des affaires étrangères après le départ de Wade. Au fait tout est lié. Ces jeunes corrompus et adepte de l’argent facile qui ont participé au scandale du siècle doivent répondre de leurs actes devant la justice. Ils n’ont plus droit à la parole, ces veinards, ces truands.
L’UJTL met en garde le Gouvernement contre toute tentative qui serait nécessairement grosse de graves troubles à l’ordre public. Car, sentant bien le naufrage inéluctable, Macky scandale Sall consacre toute son énergie dans une violence inouïe pour espérer faire peur et endiguer la colère qui gronde. Bien entendu, c’est peine perdue car le Sénégal qui grogne opposera une vive résistance à cette tentation totalitaire et n’acceptera jamais que la violence d’Etat soit retournée contre les citoyens et soit détournée à des fins liberticides de bâillonnement et de répression des populations face aux errements d’un régime devenu impopulaire.
En finale, l’UJTL apporte son soutien indéfectible aux journalistes du groupe D- Média et exige l’arrêt de toutes actions les visant de même que la libération immédiate et inconditionnelle de notre coordonnateur national Oumar Sarr.
Fait à Dakar le 21 décembre 2015
Vive le PDS
Vive l’UJTL




AFRIQUE-MONDE

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

logo article

Rapport McLaren : le sport russe sous le signe du dopage

09/12/2016 par :

Près de cinq mois après les premières révélations du rapport McLaren sur le « système de dopage (...)

logo article

À Ceuta, 400 migrants forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne

09/12/2016 par :

La barrière entourant l’enclave autonome espagnole de Ceuta, à la frontière marocaine, a été forcée (...)

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

DEPECHES

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES