AFFAIRE AIDA MBODJI : L’Etat de droit s’effondre au Sénégal

Je suis Aissatou Mbodj. Cette dame a du courage et elle est battante et surtout gagnante. C’est l’unique raison pour laquelle Macky et son Etat-parti la persécutent. Qui n’a pas entendu parler de l’acte 3 de la décentralisation dans ce pays ? Alors comment nous parler de la loi de 96-06 portant code des collectivités locales. Alors que faire de la loi 2013-10 du 28 décembre 2013 portant code général des collectivités locales donc abrogeant et remplaçant les lois 96-06 et 96-07 de mars 1996 portant code des collectivités locales et transfert des compétences. D’ailleurs, aucune de ces lois ne concernait le département qui n’est créé comme collectivité locale qu’avec le pompeux Acte 3 de 2013 et n’existe donc qu’avec les dernières locales de 2014.
Et même la loi de 1996 ne prévoit l’exclusion d’un élu sans notification préable des manquements à lui reprochés et analyse de ses réponses... En plus la Présidente Aîda Mbodj a déja demissionné du conseil municipal bien avant notification de sa destitution donc il n’y a plus cumul de ces fonctions au moment où l’acte politicien (indigne du qualificatif "administratif") est signé. Et si l’argument des 30 jours était sérieux pourquoi n’a-t-elle pas été demise depuis 2014 ? Esperait-on la corrompre pour transhumer ? Alors qu’est-ce qui a changé entre temps si ce n’est la brillante victoire du Non au référendum dans son fief, la pétition internationale pour la libération du prisonnier politique Karim Meissa Wade et surtout la perspectives des prochaines législatives.
Les moins inspirés me diront que c’est de bonne guerre car on est en politique. Or même en guerre il y’a des règles à respecter. A plus forte raison dans le jeu politique démocratique. Donc la politique politicienne ne peut pas tout justifier car c’est celà même la différence entre la dictature et la démocratie.
Hélas le Président Macky Sall élu démocratiquement dans un Etat, naguère modèle de démocratie, a manifestement choisi d’exercer le pouvoir en dictateur. Triste pour lui et pour notre patrie dont l’interet général vient loin après celui du parti.
Mais ce qui me surprend le plus c’est le silence coupable de nos intellectuels et de la société civile sénégalaise. Cette affaire est trop sérieuse pour être celle d’une personne, d’un parti ou d’une partie quelconque. C’est une manifestation de plus de la mort programmée de l’Etat de droit après l’emprisonnement arbitraitre et illégal de Karim Wade.
Avec cette gouvernance dite "sobre et vertueuse" alors qu’elle est "arrogante et mensongère" il nous faut le courage de lutter pour le Sénégal.

Djibrirou Daouda Ba.
Professeur d’Enseignement Secondaire au lycée Charles de Gaulle, doctorant en géographie à l’UGB, conseiller municipal et initiateur de la Convention libérale pour l’Ethique et l’Emergence (CLEE).



AFRIQUE-MONDE

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

logo article

Soudan du Sud : Salva Kiir annonce un cessez-le-feu

23/05/2017 par :

Le président sud soudanais a déclaré un cessez-le-feu unilatéral qui selon lui était effectif à (...)

logo article

Un sniper abat un terroriste de l’EI à 2,4 km de distance

22/05/2017 par :

Selon le Daily Mail, un sniper de l’armée britannique a utilisé "le fusil le plus puissant du (...)

logo article

Des centaines de personnes arrêtées dans un club gay en Indonésie

22/05/2017 par :

La police de Djakarta a investi un club gay de la capitale indonésienne et procédé à 141 (...)

logo article

KIM JONG-UN DIT QU’IL N’EST PAS KADHAFI, ET QUE LES OCCIDENTAUX NE PEUVENT RIEN CONTRE LUI

21/05/2017 par :

Dépeint par les médias occidentaux comme un personnage excentrique, personnage qui lâche les (...)

logo article

Gabon : les millions bloqués du lobbyiste américain qui portait les valises d’Ali Bongo

21/05/2017 par :

Ce sont plus de 8 millions de dollars qui auraient transité par les comptes de Joseph Szlavik, (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES