AFFAIRE AIDA MBODJI : L’Etat de droit s’effondre au Sénégal

Je suis Aissatou Mbodj. Cette dame a du courage et elle est battante et surtout gagnante. C’est l’unique raison pour laquelle Macky et son Etat-parti la persécutent. Qui n’a pas entendu parler de l’acte 3 de la décentralisation dans ce pays ? Alors comment nous parler de la loi de 96-06 portant code des collectivités locales. Alors que faire de la loi 2013-10 du 28 décembre 2013 portant code général des collectivités locales donc abrogeant et remplaçant les lois 96-06 et 96-07 de mars 1996 portant code des collectivités locales et transfert des compétences. D’ailleurs, aucune de ces lois ne concernait le département qui n’est créé comme collectivité locale qu’avec le pompeux Acte 3 de 2013 et n’existe donc qu’avec les dernières locales de 2014.
Et même la loi de 1996 ne prévoit l’exclusion d’un élu sans notification préable des manquements à lui reprochés et analyse de ses réponses... En plus la Présidente Aîda Mbodj a déja demissionné du conseil municipal bien avant notification de sa destitution donc il n’y a plus cumul de ces fonctions au moment où l’acte politicien (indigne du qualificatif "administratif") est signé. Et si l’argument des 30 jours était sérieux pourquoi n’a-t-elle pas été demise depuis 2014 ? Esperait-on la corrompre pour transhumer ? Alors qu’est-ce qui a changé entre temps si ce n’est la brillante victoire du Non au référendum dans son fief, la pétition internationale pour la libération du prisonnier politique Karim Meissa Wade et surtout la perspectives des prochaines législatives.
Les moins inspirés me diront que c’est de bonne guerre car on est en politique. Or même en guerre il y’a des règles à respecter. A plus forte raison dans le jeu politique démocratique. Donc la politique politicienne ne peut pas tout justifier car c’est celà même la différence entre la dictature et la démocratie.
Hélas le Président Macky Sall élu démocratiquement dans un Etat, naguère modèle de démocratie, a manifestement choisi d’exercer le pouvoir en dictateur. Triste pour lui et pour notre patrie dont l’interet général vient loin après celui du parti.
Mais ce qui me surprend le plus c’est le silence coupable de nos intellectuels et de la société civile sénégalaise. Cette affaire est trop sérieuse pour être celle d’une personne, d’un parti ou d’une partie quelconque. C’est une manifestation de plus de la mort programmée de l’Etat de droit après l’emprisonnement arbitraitre et illégal de Karim Wade.
Avec cette gouvernance dite "sobre et vertueuse" alors qu’elle est "arrogante et mensongère" il nous faut le courage de lutter pour le Sénégal.

Djibrirou Daouda Ba.
Professeur d’Enseignement Secondaire au lycée Charles de Gaulle, doctorant en géographie à l’UGB, conseiller municipal et initiateur de la Convention libérale pour l’Ethique et l’Emergence (CLEE).




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES