AFFAIRE AIDA MBODJI : L’Etat de droit s’effondre au Sénégal

Je suis Aissatou Mbodj. Cette dame a du courage et elle est battante et surtout gagnante. C’est l’unique raison pour laquelle Macky et son Etat-parti la persécutent. Qui n’a pas entendu parler de l’acte 3 de la décentralisation dans ce pays ? Alors comment nous parler de la loi de 96-06 portant code des collectivités locales. Alors que faire de la loi 2013-10 du 28 décembre 2013 portant code général des collectivités locales donc abrogeant et remplaçant les lois 96-06 et 96-07 de mars 1996 portant code des collectivités locales et transfert des compétences. D’ailleurs, aucune de ces lois ne concernait le département qui n’est créé comme collectivité locale qu’avec le pompeux Acte 3 de 2013 et n’existe donc qu’avec les dernières locales de 2014.
Et même la loi de 1996 ne prévoit l’exclusion d’un élu sans notification préable des manquements à lui reprochés et analyse de ses réponses... En plus la Présidente Aîda Mbodj a déja demissionné du conseil municipal bien avant notification de sa destitution donc il n’y a plus cumul de ces fonctions au moment où l’acte politicien (indigne du qualificatif "administratif") est signé. Et si l’argument des 30 jours était sérieux pourquoi n’a-t-elle pas été demise depuis 2014 ? Esperait-on la corrompre pour transhumer ? Alors qu’est-ce qui a changé entre temps si ce n’est la brillante victoire du Non au référendum dans son fief, la pétition internationale pour la libération du prisonnier politique Karim Meissa Wade et surtout la perspectives des prochaines législatives.
Les moins inspirés me diront que c’est de bonne guerre car on est en politique. Or même en guerre il y’a des règles à respecter. A plus forte raison dans le jeu politique démocratique. Donc la politique politicienne ne peut pas tout justifier car c’est celà même la différence entre la dictature et la démocratie.
Hélas le Président Macky Sall élu démocratiquement dans un Etat, naguère modèle de démocratie, a manifestement choisi d’exercer le pouvoir en dictateur. Triste pour lui et pour notre patrie dont l’interet général vient loin après celui du parti.
Mais ce qui me surprend le plus c’est le silence coupable de nos intellectuels et de la société civile sénégalaise. Cette affaire est trop sérieuse pour être celle d’une personne, d’un parti ou d’une partie quelconque. C’est une manifestation de plus de la mort programmée de l’Etat de droit après l’emprisonnement arbitraitre et illégal de Karim Wade.
Avec cette gouvernance dite "sobre et vertueuse" alors qu’elle est "arrogante et mensongère" il nous faut le courage de lutter pour le Sénégal.

Djibrirou Daouda Ba.
Professeur d’Enseignement Secondaire au lycée Charles de Gaulle, doctorant en géographie à l’UGB, conseiller municipal et initiateur de la Convention libérale pour l’Ethique et l’Emergence (CLEE).




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES