ACTUALITE : Manko Wattu Sénégal a mobilisé au moins 15.000 personnes

C’est avec un grand étonnement que nous avons lu dans une partie de la presse, que la grande marche de l’Opposition sénégalaise n’a mobilisé que 3.000 personnes. Cette estimation approximative ne repose sur aucun facteur objectif.
Or, vu la forte mobilisation de l’ensemble des partis politiques, des mouvements citoyens, des organisations indépendantes et des citoyens tout court, pas moins de 15.000 sénégalais ont fait le déplacement. Ces citoyens venaient de tous les départements de la région de Dakar et d’autres régions. Les Forces de l’Ordre qui étaient sur le terrain ont du sentir leur faiblesse face à cette foule immense extrêmement engagée.
Déjà vers 15h15, les populations avaient envahi l’Avenue Général De Gaulle. Les leaders qui venaient de quitter la Grande mosquée de Dakar aprés la prière de vendredi avaient du mal à accéder à la Place de l’Obélisque à cause de la foule massée sur l’Avenue. En ce moment précis, des car venus des Parcelles Assainies, de Guédiawaye, de Rufisque, des Keur Massar, Yoff de Malika, de Ouakam etc... continuaient à déverser des militants à la Place de l’Obélisque envahie par environs 5.000 personnes. Les habitants des quartiers : Ouagou Niayes, HLM, Sicap, Guele Tapée, Plateau, Derkle ont eux fait mouvement vers Colobane à pied.
Malgré les manœuvres pour bloquer la circulation routière (des dizaines de cars étaient bloqués à Pompier et vers le Port de Dakar), les jeunes ont réussi à rallier la devanture de la RTS occupée par prés 10.000. Finalement, les Forces de l’Ordre étaient dépassées par la foule excitée. Et elles craignaient la jonction des deux foules (5.000 à Obélisque et 10.000 devant la RTS). A 15h45, les Forces de sécurité ont commencé à tirer sur les populations sans défense, armées de leur courage et de leur amour pour la patrie.
Il faut avouer qu’il y avait une réelle volonté du pouvoir de saboter la manifestation. Les autorités ne voulaient pas que la presse nationale et étrangère venue couvrir la marche, relaie les images de ces milliers de sénégalais mobilisés contre le régime. Le préfét a autorisé la marche sur l’axe Obélisque-RTS entre 15h et 18h. Et pourtant, lorsque les manifestants se sont retrouvés à la Place de l’Obélisque à 17h, ils ont été attaqués par les Forces de l’Ordre qui ont violé ainsi l’arrêté préfectoral.
Enfin, il est inexact de dire que les manifestants ont forcé le barrage de la Police. L’ordre de s’attaquer aux populations a été donné par les autorités politiques qui avaient peur de la démonstration de force de Manko Wattu Sénégal. Désormais rien ne sera plus comment avant.
Commission Communication Manko Wattu Sénégal




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES