ACTUALITE : Macky Sall face aux défis des promesses

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Cette assertion fait les beaux jours du champ politique sénégalais.

Quand l’actuel président de la République demandait les suffrages des Sénégalais, il avait promis la rupture autrement dit de faire table rase sur toutes les entreprises de gaspillages et de dérives des régimes précédents. C’est ainsi que Macky SALL prônait une gouvernance sobre et vertueuse.

Mais aujourd’hui, beaucoup de Sénégalais se sont rendus compte que toutes ces promesses ne sont en réalité que du bluff. Pour donner un souffle au panier de la ménagère, il avait promis de réduire le train de vie onéreux de l’Etat en concoctant un gouvernement avec 25 ministres. Une promesse qui a fondu comme du beurre sous le soleil. Aujourd’hui, ils sont plus de cinquante à se prévaloir du rang de ministre.

Toujours en quête de suffrages, Macky SALL avait promis 100 mille emplois par an aux jeunes. A part les 10 mille ASP et les cinq mille recrues de la fonction publique, aucun autre enrôlement d’envergure n’a été noté. Le régime actuel avait fait tout un tintamarre autour des conseils des ministres décentralisés, des dépenses à n’en plus finir pour promettre des monts et des merveilles aux populations.

Le chef de l’Etat, avec son gouvernement, avait parcouru 12 des 14 régions pour, disait-il, appréhender les problèmes des populations et y remédier. A Saint-Louis, 300 milliards de F CFA ont été annoncés. A Kolda, 200,5 milliards F CFA étaient prévus. A Tambacounda, une enveloppe de 201 milliards F CFA dégagée. A Thiès, un Programme d’investissement triennal d’un montant de 448 milliards F CFA avait été promis. A Kédougou, un montant total de 109 milliards F CFA, Sédhiou 200 milliards de F CFA, Louga 250 milliards de F CFA, Diourbel 209 milliards de F CFA, Ziguinchor 360 milliards de F CFA ; la liste est loin d’être exhaustive. Tels des vendeurs d’illusion, le chef de l’Etat et son équipe promettaient à tout va. Aujourd’hui, c’est la tristesse et la désolation. Aucune de ces régions n’a vu le moindre pécule.

Que dire de la traque des biens mal acquis annoncée en grande pompe par Macky SALL ? Aujourd’hui, la machine judiciaire est à l’agonie. La CREI qui symbolisait cette traque est au point mort, les magistrats qui la composent en chômage technique.

Le régime actuel avait également promis de lutter contre la transhumance politique. Le chef de l’Etat s’était voulu chantre de la bonne gouvernance. Aujourd’hui, le système de débauchage est érigé en mode de gestion.

Lors da sa visite à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le 31 juillet 2015, Macky SALL avait promis que le procès du meurtrier présumé de l’étudiant Bassirou Faye, tué lors d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre, aura lieu en octobre 2015. Encore du vent.

Macky SALL avait aussi promis de respecter les accords signés avec les syndicats d’enseignants. Ces promesses ont été rangées dans les tiroirs poussant ainsi enseignants du supérieur et du moyen secondaire, dans la rue avec des grèves et des marches à n’en plus finir.

Last but not least, le leader de l’Alliance pour la République (APR) avait pris l’engagement de réduire son mandat, une fois élu, de 7 à 5 ans pour, arguait-il, donner l’exemple. Son reniement est retentissant et dépasse les frontières sénégalaises. WALF QUOTIDIEN




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES