ACTUALITE : "Le Gouvernement est favorable à l’avortement médicalisé en cas d’inceste et de vol"

Le combat pour la légalisation de l’avortement médicalisé, mené par des organisations féministes au Sénégal, avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Mais, celui-ci commence à porter ses fruits, si l’on en croit la deuxième vice-présidente de la commission Santé de l’Assemblée nationale. Le député Mame Mbayang Dione « pense bien que le gouvernement est favorable pour accepter l’avortement médicalisé en cas d’inceste et/ou de viol ».

Elle s’est prononcée sur cette question de l’avortement médicalisé relativement à la position du gouvernement, hier à Dakar, lors du lancement d’un film sur le planning familial. Nutritionniste de métier, Dr Dione renseigne que les femmes médecins et juristes du Sénégal vont faire le plaidoyer auprès de ses collègues députés pour que ces derniers puissent connaître les enjeux de cette loi sur l’avortement médicalisé, afin de la voter le moment venu. Ainsi, il y aurait moins de grossesses non désirées, d’infanticides et de mortalité chez les jeunes filles, argumente la député. Il faut signaler, dans la foulée, l’approbation du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, Moustapha Diakhaté au sujet de l’avortement médicalisé en cas d’inceste et/ou de viol. Une loi autorisant l’avortement dans ces conditions que le député se dit prêt à voter dès sa soumission à l’Assemblée nationale. Dans tous les cas, Dr Mame Mbayang Dione pense qu’il est tout à fait légitime que l’Assemblée nationale adopte ce projet de loi dans la mesure où, précise-t-elle, le gouvernement du Sénégal a ratifié les traités internationaux pour procéder à l’harmonisation de la loi sur les sexes. « En plus, renchérit-elle, c’est un droit humain ». Selon Dr Dione, « cela va permettre, également, de réduire les mortalités maternelles et néonatales, mais aussi d’octroyer un droit aux victimes de viol, d’inceste ». Toutefois, le député précise que le projet de loi n’est pas encore arrivé à l’Assemblé nationale. Il n’empêche, selon Dr Mame Mbayang Dione, que des associations comme celles des femmes médecins, des femmes juristes et plus de 28 autres organisations se battent pour gagner la bataille de l’opinion et impliquer d’autres personnes, comme les différentes familles religieuses. Elle soutient que les choses sont en bonne voie car la plupart des cibles touchées ont donné leur aval sur cette question de l’avortement médicalisé en cas d’inceste et de viol. Ce, pendant que la population est en train d’être sensibilisée. La deuxième vice-présidente de la commission Santé de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de souligner le travail abattu par l’Association sénégalaise pour le bien-être familial (Asbef). « L’Asbef a fait un travail énorme en matière de planification familiale. Et nous sommes prêts à porter le plaidoyer auprès du ministre de la Santé pour augmenter le budget de la santé de reproduction », soutient-t-elle. L’Asbef est d’autant plus appréciée par le député que cette dernière pense que cette association permet de mieux décentraliser les activités communautaires pour la planification familiale, l’offre de service et impliquer les hommes. Ce qui a permis d’enregistrer dans le district de la commune de Maka Koulibantang un taux de prévalence contraceptive passé de 0,8 % à 12 %.

Abdou Khadre SAKHO




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES