ACTUALITE : "Le Gouvernement est favorable à l’avortement médicalisé en cas d’inceste et de vol"

Le combat pour la légalisation de l’avortement médicalisé, mené par des organisations féministes au Sénégal, avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Mais, celui-ci commence à porter ses fruits, si l’on en croit la deuxième vice-présidente de la commission Santé de l’Assemblée nationale. Le député Mame Mbayang Dione « pense bien que le gouvernement est favorable pour accepter l’avortement médicalisé en cas d’inceste et/ou de viol ».

Elle s’est prononcée sur cette question de l’avortement médicalisé relativement à la position du gouvernement, hier à Dakar, lors du lancement d’un film sur le planning familial. Nutritionniste de métier, Dr Dione renseigne que les femmes médecins et juristes du Sénégal vont faire le plaidoyer auprès de ses collègues députés pour que ces derniers puissent connaître les enjeux de cette loi sur l’avortement médicalisé, afin de la voter le moment venu. Ainsi, il y aurait moins de grossesses non désirées, d’infanticides et de mortalité chez les jeunes filles, argumente la député. Il faut signaler, dans la foulée, l’approbation du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, Moustapha Diakhaté au sujet de l’avortement médicalisé en cas d’inceste et/ou de viol. Une loi autorisant l’avortement dans ces conditions que le député se dit prêt à voter dès sa soumission à l’Assemblée nationale. Dans tous les cas, Dr Mame Mbayang Dione pense qu’il est tout à fait légitime que l’Assemblée nationale adopte ce projet de loi dans la mesure où, précise-t-elle, le gouvernement du Sénégal a ratifié les traités internationaux pour procéder à l’harmonisation de la loi sur les sexes. « En plus, renchérit-elle, c’est un droit humain ». Selon Dr Dione, « cela va permettre, également, de réduire les mortalités maternelles et néonatales, mais aussi d’octroyer un droit aux victimes de viol, d’inceste ». Toutefois, le député précise que le projet de loi n’est pas encore arrivé à l’Assemblé nationale. Il n’empêche, selon Dr Mame Mbayang Dione, que des associations comme celles des femmes médecins, des femmes juristes et plus de 28 autres organisations se battent pour gagner la bataille de l’opinion et impliquer d’autres personnes, comme les différentes familles religieuses. Elle soutient que les choses sont en bonne voie car la plupart des cibles touchées ont donné leur aval sur cette question de l’avortement médicalisé en cas d’inceste et de viol. Ce, pendant que la population est en train d’être sensibilisée. La deuxième vice-présidente de la commission Santé de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de souligner le travail abattu par l’Association sénégalaise pour le bien-être familial (Asbef). « L’Asbef a fait un travail énorme en matière de planification familiale. Et nous sommes prêts à porter le plaidoyer auprès du ministre de la Santé pour augmenter le budget de la santé de reproduction », soutient-t-elle. L’Asbef est d’autant plus appréciée par le député que cette dernière pense que cette association permet de mieux décentraliser les activités communautaires pour la planification familiale, l’offre de service et impliquer les hommes. Ce qui a permis d’enregistrer dans le district de la commune de Maka Koulibantang un taux de prévalence contraceptive passé de 0,8 % à 12 %.

Abdou Khadre SAKHO



AFRIQUE-MONDE

logo article

"Malta files" : la famille Erdogan, propriétaire d’un pétrolier, selon des médias

29/05/2017 par :

L’enquête lancée par 13 médias européens sur les activités de paradis fiscal de Malte met cette fois (...)

logo article

La malédiction du pétrole : démonstration

29/05/2017 par :

L’odeur du pétrole attire les grandes puissances et enflamme les pays producteurs. La preuve par (...)

logo article

Pour protéger votre cœur, mangez du chocolat noir !

29/05/2017 par :

En France, la fibrillation atriale touche environ 750 000 personnes. Une maladie cardiaque qui, (...)

logo article

Arthrose du genou : un régime alimentaire riche en fibres diminue la douleur

29/05/2017 par :

Si, comme 10 millions de Français, vous souffrez de gonarthrose, misez sur un régime alimentaire (...)

logo article

Greffe de pénis : 3e opération réussie

29/05/2017 par :

Les chirurgiens du Cap, en Afrique-du-Sud, viennent de réaliser avec succès la troisième greffe (...)

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES