ACTUALITE : "Le Gouvernement est favorable à l’avortement médicalisé en cas d’inceste et de vol"

Le combat pour la légalisation de l’avortement médicalisé, mené par des organisations féministes au Sénégal, avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Mais, celui-ci commence à porter ses fruits, si l’on en croit la deuxième vice-présidente de la commission Santé de l’Assemblée nationale. Le député Mame Mbayang Dione « pense bien que le gouvernement est favorable pour accepter l’avortement médicalisé en cas d’inceste et/ou de viol ».

Elle s’est prononcée sur cette question de l’avortement médicalisé relativement à la position du gouvernement, hier à Dakar, lors du lancement d’un film sur le planning familial. Nutritionniste de métier, Dr Dione renseigne que les femmes médecins et juristes du Sénégal vont faire le plaidoyer auprès de ses collègues députés pour que ces derniers puissent connaître les enjeux de cette loi sur l’avortement médicalisé, afin de la voter le moment venu. Ainsi, il y aurait moins de grossesses non désirées, d’infanticides et de mortalité chez les jeunes filles, argumente la député. Il faut signaler, dans la foulée, l’approbation du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, Moustapha Diakhaté au sujet de l’avortement médicalisé en cas d’inceste et/ou de viol. Une loi autorisant l’avortement dans ces conditions que le député se dit prêt à voter dès sa soumission à l’Assemblée nationale. Dans tous les cas, Dr Mame Mbayang Dione pense qu’il est tout à fait légitime que l’Assemblée nationale adopte ce projet de loi dans la mesure où, précise-t-elle, le gouvernement du Sénégal a ratifié les traités internationaux pour procéder à l’harmonisation de la loi sur les sexes. « En plus, renchérit-elle, c’est un droit humain ». Selon Dr Dione, « cela va permettre, également, de réduire les mortalités maternelles et néonatales, mais aussi d’octroyer un droit aux victimes de viol, d’inceste ». Toutefois, le député précise que le projet de loi n’est pas encore arrivé à l’Assemblé nationale. Il n’empêche, selon Dr Mame Mbayang Dione, que des associations comme celles des femmes médecins, des femmes juristes et plus de 28 autres organisations se battent pour gagner la bataille de l’opinion et impliquer d’autres personnes, comme les différentes familles religieuses. Elle soutient que les choses sont en bonne voie car la plupart des cibles touchées ont donné leur aval sur cette question de l’avortement médicalisé en cas d’inceste et de viol. Ce, pendant que la population est en train d’être sensibilisée. La deuxième vice-présidente de la commission Santé de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de souligner le travail abattu par l’Association sénégalaise pour le bien-être familial (Asbef). « L’Asbef a fait un travail énorme en matière de planification familiale. Et nous sommes prêts à porter le plaidoyer auprès du ministre de la Santé pour augmenter le budget de la santé de reproduction », soutient-t-elle. L’Asbef est d’autant plus appréciée par le député que cette dernière pense que cette association permet de mieux décentraliser les activités communautaires pour la planification familiale, l’offre de service et impliquer les hommes. Ce qui a permis d’enregistrer dans le district de la commune de Maka Koulibantang un taux de prévalence contraceptive passé de 0,8 % à 12 %.

Abdou Khadre SAKHO



AFRIQUE-MONDE

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES