ACTUALITE : L’OCDI dénonce l’agression policière contre les manifestants de Wattu Sénégal

Déclaration de (Observatoire Citoyen Pour La Défense Des Institutions (OCDI) sur marche réprimée du 14 Octobre 2016.
En application des articles 8 et 10 de la Constitution du Sénégal, l’Opposition sénégalaise réunie sous le collectif de « Manko Wattu Sénégal », avait introduit auprès du Préfet de Dakar, une déclaration de marche qui était projetée le 14 octobre 2016 conformément à la procédure prévue par la loi n°78-02 du 29 janvier 1978 relative aux réunions.
En réponse à cette déclaration, le Préfet de Dakar a accédé à la demande de l’Opposition par arrêté n°00237/P/D/DK/ du 13 octobre 2016 avec modification de l’itinéraire d’origine en invoquant un arrêté obsolète de 2012 interdisant les manifestations politiques à Dakar plateau.
Il s’ensuit que la marche autorisée par le Préfet devrait s’organiser sur les horaires et itinéraire ci-après : de la place de l’Obélisque à la place Doudou Ndiaye rose (rond-point RTS°) de 15h à 18h.
Toutefois, le constat a révélé que l’Opposition n’a pas pu exercer cette liberté du fait de la répression policière brutale pour les nombreux manifestants venus exprimer leur attachement à la gestion transparente des ressources naturelles. Le plus intrigant, c’est le fait que les populations brutalisées ne se trouvaient pas hors du champ de l’itinéraire défini par le Préfet. Après, le déclenchement des heurts, même la place de l’Obélisque était interdite d’accès en violation de l’arrêté d’autorisation du Préfet lui-même. Les images d’une rare brutalité montrées sur les chaînes de télévisions nationales et étrangères ont fini d’écorner l’image du Sénégal. La réputation sénégalaise de terreau de la démocratie en Afrique francophone se trouve anéantie.
Les tirs de lacrymogènes et les arrestations constituent des atteintes graves à la liberté de marche et de manifestation consacrée par la charte fondamentale. Cette attitude d’interdiction et de répression doit être purement et simplement combattue définitivement au Sénégal. La marche est un droit garanti par notre Constitution et l’exercice de cette liberté n’est soumis qu’à des formalités d’ordre procédural dont la déclaration de marche. Point n’est besoin de rappeler, que la marche n’est pas soumise à un régime d’autorisation, mais plutôt à un régime de déclaration comme le prescrit la loi n°78-02 du 29 janvier 1978 relative aux réunions confirmée par la décision de la Cour suprême du 13 octobre 2011.
L’OCDI rappelle à toutes fins utiles, à l’endroit de l’autorité administrative, que le Sénégal est un État de droit et exige de ce fait, que le Président de la République Macky SALL et le ministre de l’intérieur de veiller au respect strict de la Constitution en garantissant aux citoyens l’exercice des libertés publiques dont celle de marcher.
Les actes de répression policière perpétrés ce vendredi 14 Octobre 2016 constituent une régression énorme de la démocratie sénégalaise.
Partant de ce qui précède, l’OCDI dénonce avec vigueur cette attitude constitutive de violation des droits fondamentaux des citoyens Sénégalais ;
L’OCDI, s’engage à s’employer pleinement pour la défense de nos Institutions et des droits des citoyens Sénégalais pour le triomphe de la Démocratie.

Alpha Oumar DIALLO
Secretaire Exécutif
OCDI



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES