ACTUALITE : Abdoulaye Daouda Diallo : ministre de l’Intérieur le jour, militant de l’Apr la nui

En 3 ans d’exercice du pouvoir, Macky Sall, Président par défaut, a réussi l’exploit inouï d’installer le Sénégal dans une situation de pénurie permanente. Il a enchaîné les crises universitaires avec son cortège de malheurs (sordide assassinat de Bassirou Faye), d’instaurer un cycle de violences policières par le règne de l’arbitraire et du « DIAY DOLE », de détruire le tissu économique avec la faillite de centaines d’entreprises, mettant au chômage des milliers de pères de familles.
Il a réduit à néant les espoirs du secteur touristique par des décisions inopportunes et hasardeuses, abîmé considérablement les fondements de la démocratie sénégalaise par une restriction sans précédent des libertés individuelles et collectives, multiplié les coups de boutoir à l’encontre de la Constitution sénégalaise, dont l’exemple patent constitue l’énième forfaiture perpétrée récemment à l’Assemblée nationale, avec la violation flagrante de la charte fondamentale et des droits de l’opposition. Avec l’APR, l’exception démocratique sénégalaise qui vient de connaître un recul de plus 50 ans.
En plaçant le Sénégal dans le dernier groupe des pays les plus pauvres au monde (le rapport officiel du FMI ne fait l’ombre d’un doute, malgré la propagande officielle), Macky Sall impréparé à la charge de la magistrature suprême, sait mieux que quiconque, que son bilan médiocre ne lui permettra pas d’obtenir un second mandat, tant il est évident qu’il ne bénéficiera plus jamais du suffrage de l’immense majorité des sénégalais. Obtenir un score de 20% au 1er tour serait déjà un miracle.
Pour le MSU France, cette situation de désespoir explique la violence permanente (l’arme des faibles) et la fébrilité du régime. Elle permet de comprendre pourquoi Abdoulaye Daouda Diallo est une des pièces maîtresses du dispositif de Macky Sall, pour conserver vaille que vaille le pouvoir.
Ministre de l’Intérieur le jour, Abdoulaye Daouda Diallo change de statut en devenant un militant acharné la nuit, car travaillant exclusivement pour le compte de son clan (l’APR) et du Président de son parti. Avec Abdoulaye Daouda Diallo, Macky Sall a inventé le slogan, la République pour le parti.
Le MSU France alerte l’opinion nationale et internationale sur les velléités de fraude d’un régime aux abois. Les événements qui se sont déroulés à Podor et à Saint Louis lors des dernières élections locales par l’inversion du cours du scrutin et le détournement de la volonté populaire, les campagnes clandestines de confection de cartes d’identité pour des militants de l’APR, dans divers endroits du pays (comme le cas flagrant qui s’est passé dans la banlieue, à Guédiawaye , dans une salle, en dehors de toutes les règles élémentaires prévues par la loi et le code électoral), prouvent que ce régime est prêt à toutes les manœuvres pour se maintenir au pouvoir, contre la volonté du peuple.
Le MSU France exige la démission immédiate d’Abdoulaye Daouda Diallo, un Ministre à temps partiel, (Ministre de l’Intérieur le jour), détenteur de fichiers douteux ; un partisan déclaré du pouvoir qui mène officiellement campagne pour son camp. Un comportement qui le disqualifie totalement pour assumer la gestion d’élections libres, transparentes et démocratiques en 2017.
Le MSU exige la nomination, dans les plus brefs délais, d’une personnalité neutre au poste de Ministre de l’Intérieur, et exhorte tous les partis d’opposition regroupés au sein du Front Patriotique pour la défense de la République à activer tous les leviers pour que le Front pour la Régularité et la Transparence des Elections obtienne le départ d’Abdoulaye Daouda Diallo et la présence d’observateurs internationaux lors du scrutin de 2017. Car un régime qui a peur est capable de tout.
Sidy Fall Coordonnateur Général
du MSU France
msufrance@hotmail.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES