ACTE III DE LA DECENTRALISATION : Abdoulaye Diouf Sarr est-il à la hauteur du challenge

A la tribune de la deuxième Université de la Décentralisation initiée par le Cercle des communicants en Décentralisation, le Ministre Abdoulaye Diouf Sarr lançait sans ciller : " Les collectivités locales doivent être opérationnelles pour pouvoir attaquer le marché financier" !

Je lui rappelle que la Commune de Dakar les a trustés, ces marchés financiers. Avec un dossier béton. Qui a obtenu tous les visas. Et a procédé au lancement de son emprunt obligataire. Avant de se faire freiner. Inexplicablement.

Je lui rappelle également que l’entente CADAK CAR s’est vu ôter le pain de la bouche par ses soins.

A quoi cela sert alors, de théoriser une prétendue impulsion économique de la décentralisation, quand les ministres de la République refusent dans le même temps d’appliquer les directives du Président de la République les instruisant de signer des contrats de partenariat public avec les collectivités locales ?

Pourquoi parler d’impulsion économique quand des ministres du gouvernement bloquent insolemment des projets de développement de plusieurs milliards que sont prêts à financer les bailleurs de fonds internationaux, parce qu’ils ne veulent pas dans ces projets de collectivités territoriales dirigées par des opposants, oubliant par là que ce sont des populations sénégalaises qui en sont les bénéficiaires, et que ce sont elles qu’ils privent de formidables opportunités de développement ?

Abdoulaye Diouf Sarr a d’autres chantiers plus urgents à finir, au préalable :
- Reprendre le Code Général des Collectivités Territoriales, finaliser dans cette foulée la définition d’une assiette fiscale pour les départements, et les pôles territoires pendant qu’il y est, et mettre en place un fonds de péréquation digne de ce nom, tout en créant les conditions justes d’un transfert financier des ministères concernés dans le cadre du transfert des compétences vers les collectivités territoriales qui en ont la charge désormais. Et que dire aussi des pôles, dont les contours géographiques ont été dessinés unilatéralement par le chef de l’État, lors du Dialogue national ?
- Prendre les dispositions réglementaires pour finaliser les initiatives d’entente et d’intercommunalité, tout en mettant en place le dispositif financier d’accompagnement des acteurs qui y sont engagés.

- Dans le cadre des dispositions qu’il à finaliser aussi, il devra définir avec la Caisse de dépôt et consignations un mécanisme d’accompagnement dans la mobilisation de ressources financières sous forme de prêts à court et moyen terme à des taux préférentiels pour la réalisation d’investissement structurants et rentables.

Parler d’impulsion économique de la décentralisation c’est bien, mais puisque le fonctionnement et le pilotage de toutes ces initiatives sont encadrés par le Code Général des Collectivités Territoriales, M. Abdoulaye Diouf Sarr devrait d’abord travailler à la mise en place d’un dispositif réglementaire qui permette à ces collectivités territoriales d’être les acteurs de leur propre développement dans le cadre du principe de la libre administration, un principe galvaudé désormais, et réduit au rang de simple expression, au vu de la manière bien cavalière dont lui et ses homologues parmi lesquels M. Diene Farba Sarr usurpent les prérogatives des collectivités locales, pour dérouler avec l’autorité de la puissance publique et de manière unilatérale toutes les initiatives de nature à concurrencer, ou gêner ces dernières.

L’Acte III de la Décentralisation est en panne, du fait d’un défaut de pilotage, car ceux qui sont aux commandes ne peuvent conduire le bolide.

Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES