A LA DÉCOUVERTE DE VICTIMES DES ‘’FAUX’’ MARABOUTS : Quand le charlatanisme détruit tout une vie

Au Sénégal, il est très fréquent que des femmes se rendent chez des marabouts pour régler des problèmes liés à leur vie. Ces guérisseurs pour ne pas dire charlatans de premier ordre, profitent assez souvent de l’innocence de leurs clientes pour assouvir certains désirs pour ne pas dire des plaisirs à forte dose. D’autres sont dépouillés de tous leurs biens. Actunet a rencontré quelques victimes qui vivent encore un profond traumatisme.

Aïda, 35 ans : « J’ai été abusé par le charlatan qui m’a mis un produit dans le vagin… »

Nous le nommerons Aïda. Une manière pour vous indiquer que c’est en réalité un nom d’emprunt. Jeune fille âgée de 35 ans, elle n’arrivait pas à trouver chaussure à son pied. En effet, elle ne pouvait rester avec un homme et ne manquait jamais de chasser le plus charmant des tombeurs. Après de telles expériences, certaines de ses amies lui ont fait savoir qu’elle devait aller se faire soigner…mystiquement. « Ce n’est qu’après cela que je me suis rendue chez un guérisseur. Il m’avait assuré qu’il pouvait me soigner. Il m’a demandé 150.000 francs Cfa que je lui ai remis. Pendant des jours et des nuits, il m’aspergeait de ‘’safara’’ (eau bénite) jusqu’au jour où il mit un liquide gluant dans mon vagin. Cela m’a créé des infections tellement graves que j’ai cru que j’allais mourir. Heureusement que l’on m’a bien suivi à l’hôpital. Aujourd’hui, je suis mariée et j’ai un enfant. Donc, il faut bien voir les guérisseurs qui disent pouvoir tout soigner. Ils sont dangereux », raconte-t-elle.

« Il l’a réussi à coucher avec moi… »

Autre personne, autre aventure. Cette femme qui se nomme F.N, soutient qu’elle a été fortement abusée par un guérisseur. « Je voulais véritablement réussir dans mon métier. Je suis commerçante et je voulais vendre à chaque fois tous mes produits. Ensuite, pouvoir aller en Europe et partout dans le monde. C’est là qu’une amie m’a parlé d’un célèbre marabout. Nous sommes allés le voir et il m’a fait savoir qu’il avait les moyens de tout déclencher afin que je sois bien vue dans mon domaine. Après des bains mystiques, il m’a dit que son ‘’djinn’’ réclamait autre chose. Il m’a proposé de coucher avec lui parce que son sperme avait le don de faire de moi une grande commerçante. J’ai refusé et il m’a drogué. En réalité, il a couché avec moi. Par honte et pour éviter de ternir mon image, j’ai préféré passer l’éponge. Mais, à vrai dire, je vis encore ce traumatisme et j’ai très peur. Aujourd’hui, Dieu m’a montré qu’il faut prier et croire en Lui. Je suis devenue commerçante, pas encore grande commerçante, mais je vis bien de mon métier sans avoir bu ou porté quelque chose lié aux talismans. »

Issa, étudiant : « Le marabout m’avait assuré que j’allais passer mon examen »

Étudiant à la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), Issa a cru qu’un soutien mystique d’un guérisseur pouvait l’aider à réussir ses examens. « C’est un ami qui m’en avait parlé. Nous avons cotisé et sommes jusqu’à Diourbel. Nous l’avons vu, expliqué avant qu’il nous assure que nos problèmes sont définitivement réglés. « Il me disait que désormais, il fallait juste assister aux examens, écrire et quel que soit le contenu, le professeur allait nous donner la meilleure note. Nous y avons cru mon ami et moi. Malheureusement pour nous, a voir lui avoir remis nos bourses et des sommes envoyées par les parents, nous avons manqué nos examens pour ne pas dire que nous nous sommes retrouvés avec les plus mauvaises notes. »

« Il a détruit mon couple »

Dans le lot des victimes des charlatans, figure en bonne place une mère de famille qui ne sait plus où donner de la tête. Et pour cause, un charlatan hors norme en brisé en mille morceaux son ménage. « Le marabout me disait que mon mari s’apprêtait à m’abandonner au profit d’une jeune fille. Il m’a donné des talismans et du ‘’safara’’. A force de le verser dans ses repas, il est tombé malade. Malgré tout, le marabout m’a demandé de continuer. Il a failli y laisser la vie et je ne cessais de lui créer des histoires. Pendant plusieurs mois, il a en eu marre et m’a libéré. Pourtant, j’ai pu découvrir que tout était faux, puisqu’après deux ans de séparation, il n’a toujours une autre femme dans sa vie. Là, je fais tout pour le récupérer en gardant espoir. Donc, que les femmes fassent très attention sur les propos tenus par ces faux marabouts. »

Abdoulaye Mbow (actunet.sn)




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES