3,7 milliards de dollars, 800.000 chauffeurs, pour que les femmes saoudiennes ne conduisent pas

Le royaume moyenâgeux d’Arabie Saoudite, qui interdit aux femmes de conduire, dépense presque 4 milliards de dollars (3.7) par an pour rémunérer les services de 800.000 chauffeurs étrangers.

Cette somme englobe l’argent pour les visas, le logement, les assurances, les salaires, les uniformes et d’autres faux-frais réglés par les familles pour bénéficier de leurs chauffeurs.

Un fardeau qui pèse lourd dans le budget familial. Lorsque le foyer n’a plus les moyens d’entretenir un chauffeur, c’est le mari (ou le frère, ou le père) qui doit aller chercher les enfants à l’école, faire les courses au supermarché, les accompagner chez le médecin, autant de tâches qu’il prend sur son temps de travail.

C’est le seul pays au monde à interdire à la gent féminine de conduire des voitures et c’est le seul pays au monde à dépenser autant d’argent pour maintenir cette interdiction.

C’est un journal saoudien Al-Riyadh qui a révélé ces chiffres astronomiques précisant que le royaume compte 19 millions de citoyens et que la taille moyenne des ménages est d’environ six personnes.

Pour rappel, les dignitaires religions saoudiens sont régulièrement montés au créneau pour avancer des arguments spécieux pour interdire aux femmes de conduire et chacun y est allé de sa partition musicale.

C’est l’ancien Grand Mufti d’Arabie Saoudite, Cheikh Abdelaziz Ibn Baz, qui a édicté une fatwa qui, sans dire expressément que la chari’a interdit aux femmes de conduire affirme que la conduite d’un véhicule est contraire à la dignité de la femme que prescrit l’islam. Depuis, l’interdiction de conduire qui n’était qu’une tradition a un fondement légal.

« Ça les expose au diable »

L’actuel Grand Mufti Abdul Aziz ibn Abdullah Ali ash-Shaykh a affirmé, quant à lui, qu’interdire aux femmes de conduire un véhicule n’est rien de moins qu’une façon de les protéger. Il prétend que les hommes aux esprits faibles, dans leur obsession des femmes, pourraient faire du mal aux conductrices. « C’est dangereux, ça les expose au diable », a-t-il plaidé, avant de préciser que le fait de conduire empêcherait également les familles des conductrices de savoir où elles se trouvent pour les cas où elles se déplaceraient non accompagnées en voiture.

« La conduite affecte les ovaires »

Cheikh Saleh Al-Luhaydan un dignitaire conservateur s’est lui basé sur la médecine pour justifier l’interdiction faite aux femmes de conduire. « La médecine a étudié cette question (…) la conduite affecte les ovaires et pousse le bassin vers le haut », a-t-il jugé sur le site saoudien Sabq. « C’est pourquoi nous trouvons que la plupart des femmes qui conduisent des voiture de façon continue ont des enfants qui souffrent de troubles cliniques », a ajouté le religieux.

Cheikh Luhaydan a affirmé en outre que dans les autres pays arabes, 33% des femmes qui conduisent ont été à l’origine d’accidents, contre 9% seulement des hommes. Il a ajouté qu’il y avait clairement « dans le Coran et la sunna des preuves que la conduite des femmes est interdite pour des raisons morales et sociales ».
« La société n’est pas prête »
Le vice-prince héritier de l’Arabie saoudite Mohammed ben Salman Al Saoud, fils du roi Salmane, l’un des personnages les plus puissants du royaume, a déclaré que l’Arabie saoudite n’était pas encore prête à ce que les femmes conduisent.

« La question des femmes conduisant n’est pas autant une question religieuse qu’une question qui se rapporte à la société elle-même qui l’accepte ou la refuse. La société n’est pas convaincue que les femmes puissent conduire », a-t-il décrété.




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES